Comment se lancer dans la vente directe ?

 

par chrys27 |

     

On est nombreux à souhaiter arrondir ses fins de mois, mais encore faut-il trouver la bonne opportunité. De plus un temps plein n'est pas forcément rentable s'il faut faire garder ses enfants par une nourrice, la vente directe est alors une solution intéressante pour les mamans au foyer. La vente directe est l'une des plus anciennes formes de vente, elle reste l'une des plus attractives à la fois pour les consommateurs et les personnes désirant arrondir leurs fins de mois ou gagner leur vie sans avoir de compétences particulières.

Étapes de réalisation

1.

La vente directe s'est organisée et représente aujourd'hui un marché juteux, quatre Français sur dix ont déjà acheté via la vente directe. Des efforts ont été mis en place par des sociétés pour assurer des formations afin de respecter des règles. Cette activité attire surtout les femmes et en particulier pour les ventes en réunion, cela s'explique par la vente d'articles tels que les arts ménagers, la décoration, l'univers culinaire, la gastronomie, le bien-être et la cosmétique.

2.

Il est favorable d'avoir un profil commercial, mais tout dépend du secteur, avoir des diplômes est aussi un avantage, bien entendu, les autodidactes sont quand même nombreux et réussissent tout aussi bien. Il n'y a pas d'âge spécifique et vous avez le choix entre travailler à votre domicile ou à temps partiel, ces métiers concernent aussi bien les professionnels de la vente que les femmes au foyer qui peuvent dans un premier temps être hôtesses avant de se former doucement au métier d'animatrice.

3.

Vous avez la possibilité de travailler via un contrat de travail classique avec un statut de VRP ou de représentant salarié, ou avec un statut d'indépendant où vous signez avec la société un contrat de distribution, vous êtes alors VDI. La rémunération en tant que salarié est classique, celle du VRP est soit à la commission soit un pourcentage sur le chiffre d'affaires réalisé, celle de VDI est un revenu relativement faible, l'agent commercial est rémunéré via ses commissions et l'acheteur-revendeur prend sa marge sur les marchandises.

Chercher un article sur Comment fait-on