Comment utiliser la technique du pliage humide en origami ?

 

par evegill |

     
Comment utiliser la technique du pliage humide en origami ?

L'origami, ou l'art du pliage du papier qui nous vient tout droit de Chine, rassemble diverses techniques destinées à parfaitement maîtriser le support afin que celui-ci soit apte à répondre aux besoins des manipulations. La technique du pliage humide ("wet folding") présente ainsi divers avantages : assouplissement du papier, plis formés beaucoup plus efficacement, pour un modèle final parfait.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Papier épais
  • Éponge
  • Vaporisateur (du type brumisateur pour le visage)

Étapes de réalisation

1.

Le principal intérêt de cette technique se déploie lors du travail de papiers particulièrement épais qui, sans elle, ne pourraient être utilisés que de manière ardue. En assouplissant la texture grâce à une humidité modérée, le papier devient extrêmement aisé à manipuler, et les plis sont impeccablement marqués.

2.

L'humidification s'effectue à l'aide d'une éponge essorée, voire d'un vaporisateur à condition que les gouttes propulsées soient extrêmement fines et forment une brume sur la surface du papier. Imprégnez uniformément les deux faces du papier.

3.

Celui-ci doit donc n'être qu'humide en surface : s'il vous paraît trop détrempé, laissez-le sécher à l'air libre durant un court instant ou utilisez une autre feuille. Commencez par vous entraîner sur des feuilles de "brouillon", afin d'apprendre à reconnaître le degré exact d'humidité idéal.

4.

Lors de la réalisation des plis, utilisez exclusivement la pulpe des doigts pour les marquer, et procédez de manière douce et délicate : des ongles ou un pliage trop vigoureux pourraient causer l'effritement du papier, et ruiner ainsi tous vos efforts. N'hésitez pas à laisser poser un doigt le long de la pliure durant un bref instant, afin d'aider au processus de séchage.

5.

Si, au cours de la réalisation, le papier vous semble devenu trop sec, vaporisez dessus une brume d'eau. Si le pliage final vous paraît nécessiter un maintien particulier pour garder toute sa forme, utilisez, dans la mesure du possible, des élastiques souples ou de la ficelle.

6.

Le séchage final peut éventuellement être accéléré à l'aide d'un sèche-cheveux. Au fil de vos essais, vous vous rendrez rapidement compte de toutes les possibilités offertes par cette technique, impossibles à réaliser sans elle : formation de volumes et de courbes sinueuses, travail sur plusieurs épaisseurs...

Sur le même thème

nathdeco

Comment fabriquer un serpent avec des capsules de café ?

Plutôt que de tout jeter, on peut recycler moult déchets de la maison et les transformer en jeu rigolo pour les enfants. Aujourd'hui, je vous montre comment faire fabriquer aux petits un serpent rigolo avec des capsules usagées de café.

nathdeco

Comment fabriquer des petites poupées kokeshi ?

Les poupées Kokeshi, vous savez, ces poupées japonaises qui ont le vent en poupe ? Elles se déclinent dans différentes couleurs et matériaux (peintes sur des toiles, en céramique...). Celle que je vous propose se fabrique avec une bouteille de yaou

jobinsocket

Comment faire un distributeur de ruban ?

Noël vient de se terminer, et votre salon est rempli de mètres entiers de ruban décoratifs, dont vous ne savez plus que faire et dans lesquels vous vous empêtrez les pieds... Ne laissez pas ces pauvres rubans esseulés, et ne les jetez pas non-plus, v

Chercher un article sur Comment fait-on