Comment comprendre la loi du 3 janvier 1972 sur le travail temporaire ?

 

par idem1 |

     
Comment comprendre la loi du 3 janvier 1972 sur le travail temporaire ?

La loi du 3 janvier 1972 dote le travail temporaire d'un véritable statut. Elle a permis de réglementer de manière plus rigoureuse le recours à cette forme de travail atypique. Nous allons voir quelle est son apport.

Étapes de réalisation

1.

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 3 janvier 1972 sur le travail temporaire, l'encadrement de cette forme de travail s'est enfin avéré. En effet, la loi pose bien le principe que le recours au travail temporaire doit être limité. En outre, le travail temporaire est accepté par le législateur car il permet de remédier à des situations bien précises. Il doit être de portée limitée car le marché du travail ne doit pas être faussé.

2.

La loi a également tenté d'apporter une meilleure protection des salariés qui exercent une activité de manière temporaire. Ces travailleurs vivent dans l'insécurité, ainsi, on a essayé de leur apporter les mêmes garanties que dans les contrats de travail de droit commun. On a mis en place, par exemple, une indemnité de précarité, pour compenser cette insécurité du travail temporaire.

3.

L'objectif de la loi était de ralentir l'accroissement du travail temporaire. Mais en réalité, la loi a échoué sur ce point. Bien au contraire, entre 1973 et 1979 le recours au travail temporaire n'a cessé d'augmenter. La conjoncture économique morose n'a fait qu'accentuer cette forme de travail précaire.

Chercher un article sur Comment fait-on