Comment comprendre le droit d'opposition à un accord collectif ?

 

par idem1 |

     
Comment comprendre le droit d'opposition à un accord collectif ?

Une convention ou un accord collectif qui a été conclu doit en principe s'appliquer. Cela étant, les organisations syndicales disposent du droit d'opposition à l'entrée en vigueur d'un accord ou d'une convention collective. Toutefois, l'application du droit d'opposition nécessite de remplir des conditions très strictes. Voyons quelles sont-elles.

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord, le droit d'opposition n'est donné qu'aux organisations syndicales représentatives. Ce sont les cinq confédérations : CGT, FO, CFTC, CFDT, CGE-CGT et toutes les organisations syndicales qui sont affiliées à ces dernières.

2.

Le droit d'opposition ne pourra s'exercer que dans le cas où la convention collective ou l'accord comporte des clauses dérogeant à des dispositions conclues au niveau professionnel ou au niveau interprofessionnel.

3.

L'autre condition d'exercice du droit d'opposition concerne le cas où la convention collective ou l'accord d'entreprise n'a pas été signé par l'ensemble des organisations qui étaient parties à l'accord initial. L'opposition devra être manifestée dans un délai de 8 jours maximum à compter de la signature de l'accord.

Sur le même thème

towin

Comment réintégrer mon emploi après un congé sabbatique ?

Un salarié peut prendre un congé sabbatique pendant une durée maximale d'un an. Ce congé lui permet de s'adonner à une autre activité, de faire un voyage ou de se rendre utile auprès d'une association humanitaire. Mais une fois achevé, le salarié

lucie56190

Comment peut-on soumettre un salarié à une sanction disciplinaire ?

Le salarié qui commet une faute pendant la durée de son travail peut faire l'objet d'une sanction disciplinaire. L'employeur doit respecter une procédure très stricte à partir de l'instant où il a connaissance de la faute commise par son salarié. V

lucie56190

Comment savoir ce que votre contrat de travail à temps partiel doit comporter ?

Votre contrat de travail à temps partiel est un contrat spécifique qui doit comporter certaines clauses et mentions obligatoires sous peine d'être requalifié en contrat de travail à temps plein. Quels sont ces obligations du salarié et de l'employeu

Chercher un article sur Comment fait-on