Comment planter le haricot vert ?

 

par santoline |

     

Les haricots verts du jardin sont sans conteste un régal de nos papilles, fondants et goûteux, ils se dégustent !

Étapes de réalisation

1.

Le haricot vert ou Phaseolus vulgaris est originaire de l'Amérique du Sud. Un bien grand voyage pour venir jusqu'à nous alors sachons lui faire la place qu'il mérite ! Il existe une large gamme de variétés de haricots à petit ou grand développement, productifs, rustiques et précoces. Selon la variété, ils seront plus ou moins longs et fins, de couleurs différentes. Certains se prêteront tout aussi bien à une consommation fraîche qu'à la réalisation de conserves. Les variétés naines occuperont plus de place au sol mais éviteront tout travail de palissage contrairement à celles poussant sur rames.

2.

Le haricot requiert une exposition ensoleillée à l'abri du vent. Il se sème après tout risque de gelée à partir du mois d'avril jusqu'à mi-juillet, dans une terre riche et légère. Le haricot germe seulement lorsque la terre est suffisamment réchauffée soit au moins une température stable de 10°C. Afin de favoriser sa germination, faites tremper les graines toute une nuit dans de l'eau tiède. Pour une production plus régulière et jusqu'à l'automne, échelonnez les semis toutes les deux semaines. Semez les graines tous les 5 à 8 cm dans un sillon tiré au cordeau, que vous aurez formé à l'aide d'une serfouette. Replacez la terre dessus. Très rapidement, les jeunes pousses sortent de terre. Lorsqu'elles atteignent une bonne dizaine de cm, buttez les pieds et arrosez régulièrement. Après la dernière récolte, les tiges et feuilles exemptes de maladies pourront être enfouies en terre.

3.

Les pieds de haricots porteurs de maladies doivent être supprimés afin de ne pas contaminer leur voisinage. Si vous constatez une attaque de pucerons, vaporisez avec un mélange d'eau et de savon de Marseille. La méthode est radicale. A titre préventif, vous pouvez installer des plantes attirant des prédateurs telles que la menthe mais dans ce cas, limitez son développement car elle devient envahissante. Le romarin est par ailleurs une bonne protection contre la mouche du haricot. En revanche, éloignez toute culture de concombre qui pourrait transmettre le virus de la mosaïque, maladie à laquelle le haricot est sensible.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour limiter le développement de la menthe, il est possible de la planter dans un pot sans fond puis d'installer celui-ci en pleine terre à proximité de vos pieds de haricots.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on