Comment traiter ses enfants lors d'un divorce ?

 

par Josephine4 |

     

L'enfance est un stade particulièrement décisif dans la vie d'un individu. Un divorce chaotique peut largement affecter un enfant. Comment essayer de protéger ses enfants des tensions et difficultés qui peuvent surgir avant / lors d' / après une procédure de divorce ?

Étapes de réalisation

1.

Épargner son enfant ne signifie pas ne rien lui dire et laisser son imagination fertile deviner ce qui se trame. Un enfant a une sensibilité importante et on a tendance, en vieillissant, à oublier qu'on comprend beaucoup de choses dès le plus jeune âge. Aussi est-il préférable de lui expliquer la situation entre maman et papa, en essayant d'être le plus neutre possible.

2.

En cas de réel conflit avec sa / son partenair(e), la pire chose à faire est sans doute d'utiliser l'enfant, aussi inconscient le processus soit-il, pour qu'il prenne votre parti. Il n'est pas question d'être d'un côté ou de l'autre pour l'enfant ; il est extérieur à la discorde et n'a en aucun cas à y être mêlé.

3.

Les choix à prendre qui touchent l'enfant (chez qui il va habiter, notamment) doivent être pris en fonction de ses intérêts à lui et non des vôtres, ni pour nuire à votre ex-concubin(e) contre qui vous êtes enragé(e).

Sur le même thème

Tam

Comment se dispenser d'une obligation alimentaire ?

Une obligation alimentaire peut vous obliger à subvenir aux besoins d'un membre de votre famille si ce dernier n'en est plus capable par ses propres moyens. Elle peut prendre la forme d'une aide en nature (hébergement, nourriture) ou d'une aide en argen

Rédacteur06

Comment est fixée la pension alimentaire en cas de garde classique ?

La garde classique est accordée dans la majorité des cas. Le père ou la mère qui n’a pas en charge les enfants bénéficie d’un droit de visite et d’hébergement. Pour fixer la pension alimentaire, le juge des affaires familiales va s’appuyer

eloquence

Comment procéder au dépôt d’une main courante ?

Vous faites l’objet de harcèlement moral de la part de votre conjoint. Votre conjoint a quitté volontairement le domicile conjugal. Voici des faits qui méritent d’être consignés en vue d’une éventuelle action judiciaire. À cet effet, il vous

Chercher un article sur Comment fait-on