Comment réaliser des étiquettes pour le jardin ?

 

par berthille |

     

Au jardin, les étiquettes se révèlent souvent indispensables. Comment se rappeler l'emplacement de la dernière fleur plantée à l'automne ? Comment se souvenir du nom de la vingtième hémérocalle que vous venez d'adopter ?
Outre leur côté pratique, il est possible de faire de ces étiquettes un élément de décoration.

Étapes de réalisation

1.

En cherchant un peu, les matériaux de récupération fournissent d'excellents et peu coûteux supports d'étiquettes pour le jardin.
Prenez le zinc des vieilles gouttières par exemple, il vous permettra de réaliser des étiquettes très discrètes et durables dans le temps.
Choisissez des formes simples car le découpage n'est pas très aisé. Surtout, faites attention à ne pas vous couper sur les bords tranchants.
Vous pouvez ainsi découper de longs rectangles (15 cm x 3 cm), terminés en pointe, que vous planterez dans le sol.
Une autre solution consiste à découper des rectangles et à les glisser dans une petite tige de bambou fendue en deux.
Pour une inscription durable, utilisez un stylo correcteur liquide blanc, un feutre peinture ou un tube de peinture utilisée pour cerner le vitrail. De nombreux coloris sont disponibles : blanc, noir, or, argent ainsi qu'une large palette de couleurs.

2.

Vous pouvez également récupérer les pots en terre cuite dans lesquels sont vendues les petites cactées. Chapeautant un piquet, ils agrémenteront joliment votre carré d'herbes aromatiques.
Un gros tesson de pot simplement déposé au pied de vos plantes pourra également être très esthétique.
Un marquage au feutre permanent tiendra facilement une à deux années. Par précaution, inscrivez également les noms sur la face non visible. Ainsi à l'abri du soleil et des intempéries, ils s'effaceront moins rapidement.

3.

Lors de vos promenades, ramassez de jolis galets. Inscrivez-y le nom de vos plantes à l'aide d'un feutre peinture, d'un tube de peinture cerne ou d'un correcteur liquide blanc et déposez-les au pied de vos plantes.
De belles petites roches, écrites à la peinture acrylique, vous permettront de mettre en valeur la pierre locale et d'harmoniser ces étiquettes avec vos bordures de pierres.

4.

Pour les plus chanceux qui ont la possibilité de faire cuire des objets en argile, de petites plaques que vous "graverez" au nom de vos plantes et percerez avant cuisson feront un support inaltérable.
Une fois cuites, il vous suffira de les suspendre après une tige métallique dont vous aurez enroulé l'extrémité supérieure et que vous planterez en terre.

5.

Lors de démolitions, renseignez-vous pour savoir si vous ne pouvez pas récupérer les vieilles ardoises vouées à la déchetterie. Même cassées, il y a aura toujours des fragments suffisamment gros pour la réalisation d'étiquettes.
L'ardoise se découpe assez facilement à la scie sauteuse.
Taillez des rectangles d'environ 7 x 5 cm, puis faites un trou à la perceuse à 1 cm du bord supérieur.
Il vous suffira ensuite d'enfiler cette plaque sur une tige de bambou. Le tuteur de bambou présentant des renflements, l'étiquette s'appuiera dessus et ne descendra pas jusqu'au sol.
Écrivez avec un feutre peinture, un tube de peinture cerne ou un correcteur liquide blanc.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Sur les matériaux supportant la chaleur, vous pouvez également utiliser un feutre porcelaine. Après un passage au four de 90 mn à 180°, vous êtes assuré que vos inscriptions résisteront longtemps aux intempéries.

Ajouter un commentaire 

Commentaires

feeling | 07/06/2012  

vous pouvez récupérer durant tout l'été les batonnets de glace, et vous n'avez plus qu'a écrire dessus au moment des plantations

Sur le même thème

santoline

Comment planter en bac ou jardinière ?

La plantation en bac, en pot, ou en jardinière demande quelques précautions et attentions afin que nos plantes poussent dans les meilleures conditions possible. Suivez le guide pour bien planter en bac ou en jardinière !

katy gawelik

Comment fabriquer un composteur maison ?

Comment ça, vous jetez vos déchets organiques dans la même poubelle que les autres ? N'allez pas raconter cela à vos voisins, ou vous serez fiché dans le quartier ! Et mettez-vous au composteur aussi vite que possible, allez ! Le compost maison, il n

semix

Comment fabriquer un composteur ?

Vous possédez un jardin, vous êtes écologiste et un peu bricoleur ? Le composteur est fait pour vous. Le compost est formé de vieux fruits, pelures de légume, déchets de cuisine. On peut s’en servir comme engrais naturel. Il n'occupe pas beaucoup

Chercher un article sur Comment fait-on