Comment choisir ses toilettes sèches ?

 

par sybill |

     
Comment choisir ses toilettes sèches ?

Les toilettes sèches existent depuis au moins 30 ans, elles sont nées dans les pays Scandinaves. Les toilettes sèches sont bien sûr très écologiques. Elles ont de nombreux avantages : économie de l’eau (environ 10 à 12 litres d’eau potable à chaque utilisation), diminution considérable du nombre des stations d’épuration d’eau, constitution de compost de qualité, diminution des bruits liés à la chasse d’eau, palliation des problèmes d’épidémies dans les pays en voie de développement. Il existe plusieurs sortes de toilettes sèches. Comment choisir des toilettes sèches ? Suivez les étapes.

Étapes de réalisation

1.

Il existe deux grandes familles de toilettes sèches :
Les toilettes sèches à compost : urines et matières solides sont collectées et traitées ensemble.
Les toilettes sèches à séparation des urines : urines et matières solides sont séparées et gérées séparément.
Dans chacune de ces familles il existe différents modèles du plus simple au plus sophistiqué et d’une capacité de stockage plus ou moins grande.

2.

Dans les toilettes à compost, les urines et les matières solides tombent ensemble dans un même réceptacle. Après chaque utilisation, il faut rajouter un mélange de sciure et de copeaux. L’ensemble de ces substances sera traité par compostage.

3.

Il existe une grande variété de toilettes à compost, les principales étant :
- la TLB ou Toilette à Litière (Bio-maîtrisée) où la vidange est faite au moins deux fois par semaine (tout dépend du nombre d’utilisateurs) et où les odeurs sont retenues par les matériaux carbonés,
- les modèles à gros volume de stockage où la collecte est installée en-dessous du plancher des toilettes (dans un vide sanitaire, une cave ou un garage). Certains de ces modèles pourraient être vidangés seulement tous les 10 ans ! Pour ce type de toilettes, la matière carbonée devra être ajoutée moins fréquemment que pour une TLB.
- les modèles de toilettes à compost manufacturées dont le processus de compostage est favorisé et accéléré avec ventilation améliorée, éléments chauffants, mécanismes de brassage… Certains de ces modèles n’ont pas besoin de cuve en sous-sol. L'ajout de matière carbonée n'est pas nécessaire après chaque utilisation.

4.

Dans les toilettes à séparation, les urines et les matières solides sont séparées. Les liquides et les solides seront gérées séparément. Il existe deux grands types de toilettes à séparation :
- les toilettes à dérivation des urines à la source où les urines ne seront pas en contact avec les matières fécales grâce à une cuve spécifique,
- les toilettes à séparation gravitaire des urines : les urines et les matières fécales tombent ensemble. Les urines s’évacuent par gravité après avoir été en contact avec les matières fécales.
Dans les deux cas, il n’est pas nécessaire d’ajouter un matériau carboné. Les toilettes à dérivation des urines à la source sont beaucoup plus courantes que les toilettes à séparation gravitaire.

5.

Un des principaux avantages des toilettes à séparation est la diminution du volume à gérer.

6.

En France, les toilettes sèches les plus répandues sont les toilettes à compost TLB. Il est vrai que ce système est très simple et peut être installé par n'importe qui, n'importe où. L'inconvénient de ces toilettes est la fréquence des vidanges.

7.

Chaque type de toilette sèche a ses avantages et ses inconvénients.
Si vous ne pouvez pas installer de système de ventilation (percer des trous dans la toiture ou dans le mur), il faudra choisir des toillettes sèches avec faible volume de stockage, type TLB.

8.

Si vous pouvez installer un système de ventilation, il faut que vous ayez de la place en-dessous des toilettes pour installer un container de stockages des matières.
Si vous n'avez pas la place, il faudra éliminer les systèmes de stockage à gros volume et opter plutôt pour des toilettes type TLB ou des toilettes compactes manufacturées à séparation ou à compost (ventilation nécessaire) ou encore des toilettes à séparation ou à compost avec volume limité (ventilation nécessaire).
Si vous avez la place, vous pouvez choisir un système à gros volume de stockage, à compost ou à séparation.

Liens utiles

Toilettes du Monde

Sur le même thème

biloute

Comment changer un plan de travail ?

Dans votre chez-vous, vous n'avez qu'une seule honte : le plan de travail de votre cuisine. En bois défraîchi, tâché par les bouteilles de vin et les pom'potes qui y ont traîné pendant des mois, votre plan de travail est tout simplement... répugnan

CFO Conseil

Comment installer une hotte de cuisine ?

Il existe deux types de hotte de cuisine. La hotte aspirante est composée d’une grille d’extraction, d’un moteur et d’un filtre (très souvent au charbon actif). Plus rare, la hotte à extraction extérieure a un principe de fonctionnement plus s

gourmette

Comment choisir la décoration de son couloir ?

Il est souvent difficile de décorer un couloir : trop long, trop étroit, trop sombre, le couloir n'offre bien souvent pas beaucoup de possibilités. Pourtant, avec un peu de travail et du goût, il est facile de le transformer et de lui donner un charme

Chercher un article sur Comment fait-on