Comment prévenir l'essoufflement en plongée sous marine ?

Comment prévenir l'essoufflement en plongée sous marine ?

L'exploration des fonds marins en plongée sous marine est une belle aventure, mais personne n'est à l'abri d'un essoufflement qui peut gâcher ce moment magique, générer un risque d'accident et mettre votre vie en danger. Quelques règles peuvent permettre d'éviter cela.

Étapes de réalisation

1.

Éviter l'essoufflement : en plongée sous marine, les niveaux sont validés par la pratique et des examens, il faut plonger dans les limites prévues par son niveau pour limiter les risques (respect des profondeurs et consignes de sécurité). Le plongeur doit être calme et "zen", maîtriser une respiration lente et régulière, en limitant au maximum ses mouvements et en gérant correctement sa stabilisation sous l'eau grâce à son gilet stabilisateur et au poumon ballaste (je souffle = je descends un peu, j'inspire = je monte). Une bonne combinaison adaptée au milieu naturel évite le froid qui peut entraîner un essoufflement. Il faut aussi vérifier son matériel pour éviter les mauvaises surprises une fois au fond. Il convient d'éviter de faire des apnées à chaque respiration en pensant économiser son air, car chaque inspiration deviendra alors plus profonde et plus pressante, du coup l'air sera consommé de la même manière et le risque d'essoufflement peut apparaître.

2.

Gérer un début d'essoufflement : la fatigue, trop de houle, un site loin du bateau, un matériel défectueux ou mal réglé, un peu trop de cigarettes... beaucoup de facteurs peuvent provoquer un début d'essoufflement. Pour éviter l'engrenage et le point de non retour, il faut toujours rester calme et expirer le plus possible pour évacuer le gaz carbonique. S'il le faut s'arrêter un peu après avoir prévenu ses collègues de plongée pour bien récupérer avant de reprendre l'exploration ; il est parfois préférable ou inévitable d'anticiper la remontée en surface. Il faut comprendre que lors d'un essoufflement, le corps demande plus d'air, encore et encore, alors que les poumons sont pleins (phénomène psychique), il faut donc agir sur le mental.

3.

Secourir un plongeur en essoufflement : vous plongez à deux, en binôme, et votre partenaire de plongée fait un essoufflement ; soit il vous prévient immédiatement, soit vous le repérez grâce à son débit de bulles trop rapide. Vous êtes le sauveteur, vous vous positionnez devant votre partenaire, vous le regardez fixement dans les yeux pour déceler son niveau de stress et le rassurer, vous vérifiez son matériel (notamment le manomètre pour voir l'air qui reste dans la bouteille), lui faire signe de se calmer (la main ouverte d'avant en arrière) et de bien expirer (la main fait des moulinets au niveau de votre détendeur et vous soufflez). Une fois le plongeur en détresse calmé, la remontée en surface peut être commencée, vous pointez de l'index chaque plongeur, puis indiquez la surface avec votre pouce. Il faut surveiller le plongeur essoufflé pendant la remontée, donc rester proche de lui, face à lui, le tenir. Un essoufflement en plongée profonde (à 40 mètre par exemple) doit se gérer de façon plus énergique, car le plongeur essoufflé consomme rapidement son air et la mise en danger peut survenir rapidement.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Rester calme et respirer calmement, le stress et la panique sont les ennemis du plongeur.

Mise(s) en garde :

Un détendeur (l'appareil pour respirer) trop dur ou mal réglé rend la respiration difficile et augmente le risque d'essoufflement.

Sur le même thème

nadiaturquet

Comment fait-on pour choisir des chaussures de ski?

Les skieurs sous-estiment souvent l’importance des chaussures, surtout les débutants. Pourtant, il s’agit d’un détail capital dans la mesure où ces équipements représentent l’interface entre les pieds et les skis. Le choix d'une paire de chau

guillaume7

Check list pour partir au ski

Partir au ski, c'est super. Mais se rendre compte une fois sur place qu'on a oublié la moitié du matériel nécessaire, c'est l'horreur. Afin d'éviter de transformer ce séjour en voyage sur une montagne... de stress, voici une check list ski qui vous

garavan

Comment virer de bord face au vent avec un voilier?

Le virement de bord vent debout sur un voilier est une manoeuvre courante qui parait simple mais qui peut, si elle est mal exécutée, se traduire par un bateau planté face au vent et, dans certaines conditions de vent et de mer peut, s'avérer dangereus

Chercher un article sur Comment fait-on