Comment faire pousser une poire dans une bouteille ?

 

par santoline |

     

Les poires peuvent fournir un très bon alcool et à moindre coût. Le tout est de savoir s'y prendre et d'être patient mais la méthode en elle-même n'est pas difficile.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - un poirier
  • - des bouteilles à larges goulots
  • - eau de vie transparente

Étapes de réalisation

1.

Toutes les poires se prêtent à la mise en bouteille mais si vous avez le choix, optez pour des variétés sucrées telles que la Williams. Après la floraison et que votre poirier ait été pollinisé, de petites poires apparaissent au mois de mai. C'est le moment d'agir. Il est préférable de procéder à plusieurs tests car il y a souvent des aléas au cours de la croissance du fruit.

2.

Prenez une bouteille ou une carafe à petit mais large goulot de préférence pour faire rentrer le fruit à l'intérieur avec plus de facilité. Pensez que le fruit va grossir, prévoyez donc une bouteille d'un diamètre suffisant. Rincez-la soigneusement.

3.

Choisissez une poire bien attachée à sa tige et introduisez-la dans la bouteille. Celle-ci peut être maintenue à l'endroit ou à l'envers, de façon surtout à ce qu'elle soit le plus stable possible. Pour plus de précautions, vous pouvez attacher la bouteille à la branche en utilisant un fil de fer.

4.

Il suffit ensuite de laisser la poire tout l'été grossir dans la bouteille. Quand elle sera arrivée à maturité, vous pourrez la couper et remplir la bouteille d'eau de vie. Réservez celle-ci de côté durant au moins quelques semaines, le temps de laisser l'alcool s'imprégner de l'arôme du fruit. Plus le temps de macération sera long, meilleur ce sera...

Ajouter un commentaire 

Commentaires

rafisdem | 05/10/2009  

la poire dans la bouteille n'est guère qu'une décoration. Si l'alcool que l'on ajoute dans la bouteille n'est pas une eau de vie de poire, ce n'est pas un simple macération d'un fruit qui va donner du gout...

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, fer, magnésium et calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on