Comment comprendre l’impact du climat sur les vignobles français ?

 

par isleworth |

     

Il existe différentes régions viticoles en France et même dans le monde. Ces régions et donc leurs vins se différencient en grande partie grâce au climat qui influe sur la vigne. Avec le réchauffement, les régions viticoles se font plus nombreuses et les régions existantes proposent des vins différents. Pour mieux comprendre les disparités entre les vins, voici quelques explications.

Étapes de réalisation

1.

Petit rappel, la vigne est née autour de la Méditerranée où le climat est chaud et ensoleillé. Ce type de climat est nécessaire à la bonne santé des vignes car il favorise l'activité chlorophyllienne. Grâce au climat méditerranéen, les raisins mûrissent correctement et sans surprise. Ces vignes se prêtent à la fois à l’élaboration des rouges et aux vendanges tardives.

2.

Dans l’Est de la France, le climat est septentrional. Dans ces régions nous retrouvons : l’Alsace, la Bourgogne et la Champagne. Il y fait très froid en hiver et sec en été. Les vignes y sont plantées de manière à absorber le plus de soleil. Elles sont donc espacées les unes des autres.

3.

L’Alsace est la région viticole française la plus touchée par le réchauffement climatique. Depuis une douzaine d’années, ce phénomène a eu des effets positifs sur la vigne, les récoltes étaient importantes et les vins de très bonne qualité. Cependant depuis 2 ans, les températures sont supérieures au seuil optimal ce qui diminue la qualité des vins.

4.

Le climat océanique est à l’origine de grandes appellations. Nous le retrouvons dans les régions de la Loire, de Bordeaux, des Charentes et plus généralement dans le Sud-Ouest. Dans ces régions les hivers sont doux et les étés chauds. Seul inconvénient, il y pleut souvent. Les récoltes sont très différentes d’une année sur l’autre tout comme les vins.

Chercher un article sur Comment fait-on