Comment laver et cuisiner des morilles ?

 

par isleworth |

     

Les morilles sont des champignons forts en goût et agréables à cuisiner. Les morilles sont pauvres en calories mais riches en fibres. Elles présentent un aspect alvéolé qui rend difficile son nettoyage. Si vous souahitez cuisiner des morilles, voici quelques astuces.

Étapes de réalisation

1.

Laissez tremper les morilles quelques minutes dans l'eau puis rincez-les. Recommencez l'opération plusieurs fois. Les alvéoles sont le refuge de petits insectes et de grains de sable. Pour les faire sortir, passez les morilles à l'essoreuse à salade après le dernier rinçage.

2.

Les morilles crues sont toxiques ! Il est donc obligatoire de les faire cuire. Les morilles se comportent comme des éponges, si vous souhaitez manger léger, évitez d'ajouter de la matière grasse qui sera totalement absorbée par le champignon. Les morilles se cuisinent à la poêle, braisées ou sautées. cependant, vous devez dans un premier temps, les faire suer.

3.

Les morilles sont très goûteuses et se marient parfaitement avec les viandes blanches. En accompagnement, vous pouvez les agrémenter de beurre ou de crème fraîche. Les œufs brouillés aux morilles et le risotto aux morilles sont des plats très populaires et simples à cuisiner.
Bon appétit !

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on