Comment parler des dangers de la drogue avec ses enfants ?

 

par stylo |

     
Comment parler des dangers de la drogue avec ses enfants ?

La chose la plus importante à se rappeler lorsque l'on souhaite parler à ses enfants de sujets difficiles, tels que l'alcool ou la drogue, c'est qu'il ne suffit pas de cinq minutes pour en parler. En effet, ça doit faire partie des sujets de conversation réguliers et ne pas devenir un sujet tabou. Si vous souhaitez commencer à communiquer avec vos enfants sur ces sujets, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, voici quelques conseils qui, j'espère, vous y aideront.

Étapes de réalisation

1.

Soyez clair avec vos enfants sur votre position vis-à-vis des drogues. Cependant, ne réduisez pas votre conversation à : "non, je te l'interdis ! ". Expliquez-leur les dangers que cela peut provoquer et dans quelle situation ils risquent de se retrouver.

2.

Parlez souvent des dangers de la drogue avec vos enfants. Il faut que ça revienne régulièrement dans vos sujets de conversation, mais en évitant que cela ne devienne un sujet ennuyeux pour eux.

3.

Donnez-leur des réponses honnêtes. Certains parents ayant consommé des drogues dans le passé ont choisi de le cacher à leur enfants. Cependant, si vos enfants découvrent la vérité, vous allez perdre toute crédibilité face à eux. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous devez tout détailler, vous avez le droit à votre vie privée.

4.

Demandez à vos enfants d'être précis dans leurs questions, pourquoi est-ce qu'ils veulent savoir telle ou telle chose (...). Cela vous permettra d'être précis dans vos réponses sans vous étaler sur votre passé.

5.

Utilisez des reportages TV ou des anti-pubs afin de vous aider à introduire ce sujet dans votre conversation. Cela permettra de créer un cadre de discussion naturel et non un dialogue forcé. Cela évitera de braquer vos enfants.

6.

Même si vos enfants vous avouent avoir consommé de la drogue, ne réagissez pas de manière sèche. Cela risquerait de couper court à la conversation.

Commentaires

stephanie37 | 30/01/2010  

Je suis d'accord avec cet article. J'ai fait comme cela pour mon fils ainé et tout c bien passé. Je ne l'ai ni menacé ni interdit je l'ai informé et laissé libre arbitre. Il a fait le bon choix et tente de résonner certain de ses copains. Je suis super fière de lui !

Chercher un article sur Comment fait-on