Comment savoir si son enfant se drogue ?

 

par stylo |

     
Comment savoir si son enfant se drogue ?

Si vous avez des doutes sur la consommation de drogue de votre enfant, n'hésitez pas à suivre ces quelques conseils. En effet, sachez qu'il est important de réagir le plus tôt possible. C'est la meilleure façon d'aider votre enfant. Si vous souhaitez reconnaître les signes qui mettent en évidence la consommation de drogue de votre enfant, les voici. Si vous reconnaissez beaucoup de symptômes décrit chez votre enfant, il est très probable qu'il se drogue. Bien sûr, le seul moyen d'en être certain est d'effectuer une prise de sang.

Étapes de réalisation

1.

Prenez des notes sur l'évolution du comportement de votre enfant. Que ce soit sur ces habitudes alimentaires, l'heure à laquelle il se couche, mais surtout les signes d'un repli sur lui-même ou des symptômes de dépression.

2.

Vérifiez si votre enfant a soudainement perdu tout intérêt pour des activités qu'il adorait.

3.

Vérifiez aussi qu'il ne sèche pas l'école. Beaucoup d'enfants ne vont pas en cours pour boire ou consommer des drogues dans la journée.

4.

Essayez de remarquer si votre enfant est plus hostile qu'avant vis-à-vis de vous ou des membres de votre famille. On met souvent ça sur le compte de l'adolescence, mais cela cache souvent des problèmes plus profonds.

5.

Regardez si vous n'avez pas de l'argent qui a disparu ou des bouteilles d'alcool en moins. Les drogués ont besoin de toujours plus d'argent et ils se serviront le plus souvent chez eux.

6.

Essayez d'être attentif aux yeux de votre enfant. En effet, lorsque l'on consomme de la drogue (cannabis, alcool, ectasy...), les pupilles sont dilatées et les yeux sont souvent irrités.

7.

Ce qui doit vous mettre la puce à l'oreille, c'est un changement de comportement soudain. Même si votre enfant est en plein dans l'adolescence, ne mettez pas tout là-dessus. Un tel changement cache souvent un élément déclencheur. Essayez de communiquer avec lui. Si vous n'y arrivez pas, essayez de lui faire consulter un psychologue, quelqu'un de neutre à qui il pourra se confier.

8.

Le plus important, c'est de ne pas vous braquer contre votre enfant. Même si vous avez l'impression que la situation vous échappe, faites-lui toujours sentir que vous le soutenez et que vous souhaitez l'aider. Si besoin est, demandez conseil auprès d'associations. L'important est de ne pas vous isoler face à ce problème.

Commentaires

chana005 | 20/11/2012  

je voulais savoir ou je peux faire une analyse de sang pour ma fille pour voir s y il ne se drogue pas j 'habite gap 05

Chercher un article sur Comment fait-on