Comment connaître les douleurs liées à l'implantation mammaire ?

Suite à une telle intervention, certaines douleurs peuvent apparaître. Voici quelques informations pour vous aider à y voir plus clair.

Étapes de réalisation

1.

La pose d'implants mammaires une opération douloureuse surtout pour la première nuit post-opératoire : c’est pour cette raison que vous la passerez à la clinique qui dispose de tous les moyens pour vous calmer.

2.

Les douleurs vont décroître progressivement et s’atténuer en 8 à 10 jours.

3.

Des antalgiques adaptés et puissants vous seront prescrits.

4.

Des complications peuvent ensuite survenir dans quelques cas :
- l'infection : si une infection ne répond pas aux antibiotiques, le retrait de l'implant doit être envisagé.
- l'hématome : les petits hématomes sont absorbés par le corps mais ceux de plus grande taille peuvent nécessiter un drainage chirurgical pour favoriser leur guérison complète.
- le retard de cicatrisation : dans de rares cas, l'implant tend la peau de façon anormale, empêchant l'incision de se refermer et de cicatriser correctement.
- le dégonflement ou la rupture : certains implants se dégonflent ou se rompent peu de temps après leur insertion, d'autres ne le font que des années après alors que d'autres encore sont intacts dix ans ou plus après l'intervention chirurgicale.
- la contracture capsulaire : la capsule fibreuse ou tissu cicatriciel entourant l'implant se rétrécit. Le degré de rétrécissement dépend des personnes et des seins.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Prévoyez un arrêt de travail de 10 jours minimum, et plus selon votre type d’activité professionnelle.

Mise(s) en garde :

Les douleurs post-opératoires sont moins importantes quand les prothèses sont placées en avant du muscle.

Chercher un article sur Comment fait-on