Comment connaître les différentes techniques de réduction mammaire ?

La réduction mammaire concerne des femmes de 15 à 60 ans qui veulent diminuer le volume de leurs seins ou en corriger la chute (ptose). Quelques indications sur les différentes méthodes de réduction mammaire.

Étapes de réalisation

1.

L'intervention est précédée d'un examen complet de la patiente qui comporte, outre le bilan habituel, une mammographie.

2.

La consultation doit comporter une information claire de la patiente sur la localisation, la longueur et la nature des futures cicatrices.

3.

Le principe de l'intervention consiste à enlever un quartier plus ou moins important de glande et à former autour du sein restant un soutien-gorge cutané adapté.

4.

La réduction mammaire par voie péri-aréolaire pure est le plus souvent insuffisante. Elle laisse une trace autour de l'aréole très visible.

5.

La diminution de la glande par voie sous-mammaire sans transposition de l'aréole est intéressante chez la jeune fille.

6.

Elle consiste à enlever un disque de la partie postérieure de la glande en laissant à l'élasticité de la peau le soin de résorber l'excès cutané.

7.

La cicatrice, limitée au sillon sous-mammaire, est très discrète.

8.

Consultez votre chirurgien pour faire le point sur les différentes techniques existantes. Il vous aidera à définir celles qui sont les plus adaptées à votre cas.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

L'intervention est conduite sous anesthésie générale.

.

Mise(s) en garde :

En fonction de la technique utilisée, la lactation est souvent contre-indiquée voire impossible.

Chercher un article sur Comment fait-on