Comment évaluer le coût total d’un crédit ?

 

par ilo1 |

     

Avant de faire un emprunt, vous devez toujours évaluer le coût total de votre crédit que ce soit pour des projets particuliers ou des dépenses courantes. A partir de cette évaluation, vous pourrez comparer les offres des différents établissements de crédits. Cependant il ne suffit pas simplement de connaître le taux pour évaluer le coût réel d’un crédit mais il faudrait aussi tenir compte de différents éléments.

Étapes de réalisation

1.

Comparez les taux proposés par les différents établissements bancaires. Ils sont libres et servent de base pour le calcul des intérêts du prêt. Sachez que la connaissance du taux seul ne suffit pas à déterminer le coût réel du crédit, il faut tenir compte aussi des frais de garantie, des primes d’assurance, des frais de dossier, etc.

2.

Déterminez les frais liés aux garanties qui sont très variables selon la nature de la garantie pour se protéger des risques de l’opération. La banque n’exigera pas en général de garantie pour des projets à court terme et à montant limité. Si la garantie n’a pas besoin du service du notaire, le coût est réduit mais dans le cas contraire, il est plus élevé et varie selon le montant de l’opération.

3.

Calculez les primes d’assurances selon les banques et les types des contrats. Le montant de la prime est calculé sur le capital emprunté dans certaines banques, par exemple une prime de 3,50€ par tranche de 10 000€ empruntés. Dans d’autres banques, il s’exprime sous forme d’une majoration du taux de prêt et calculé sur le capital restant dû. L’assurance décès invalidité est en général obligatoire inversement à l’assurance perte d’emploi.

4.

Renseignez-vous sur les frais de dossier, s’ils sont fixes ou proportionnels au montant de prêt. Sachez que certains types de crédit ne comprennent pas de frais de dossier comme le prêt à taux zéro. Comptez de 1 à 1,5% du montant du prêt pour un montant moyen si vous ne savez pas les frais de dossier que la banque percevra. Il existe en général un minimum de perception. La banque peut vous faire payer des frais de dossier même si votre crédit est refusé.

5.

Vérifiez les frais annexes qui ne doivent pas dépasser normalement de quelques dizaines d’euros. Ce sont les frais que la banque a engagés pour votre compte comme les timbres fiscaux et les frais d’enregistrement. S’il y a une intervention du notaire, ces frais ne sont pas perçus par la banque mais sont intégrés directement dans les frais de notaire.

6.

Étudiez le taux effectif global. Vous pouvez avoir une idée du prix de revient global de votre financement et le comparer à des offres de crédit concurrentes. La totalité des coûts nécessaires à la réalisation de votre financement tels que le taux nominal d’intérêt, les frais de dossier ou le coût de l’assurance obligatoire est incorporée dans le TEG.

7.

Renseignez-vous sur le seuil de l’usure ou le taux minimum applicable pour le prêteur. Comparez les offres de la concurrence. Analysez les caractéristiques du crédit proposé particulièrement en termes de souplesse. Et à partir de tous ces éléments, vous pouvez évaluer le coût total de votre crédit et prendre des décisions.

Sur le même thème

pronyma

Comment choisir son crédit auto ?

Lorsque vous voulez acheter une voiture avec un crédit auto, il y a plusieurs choses à prendre en compte. voici quelques conseils pour vous aider à mieux choisir votre crédit auto.

pronyma

Comment bien comparer le taux de crédit consommation ?

Le taux de crédit consommation regroupe beaucoup de choses. Il faut être attentif à tous ces éléments. Voici quelques conseils pour vous permettre de bien comparer le taux de crédit consommation.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Crédit