Comment comprendre les formats courants de projection au cinéma ?

 

par arnaud25 |

     
Comment comprendre les formats courants de projection au cinéma ?

Il existe 3 formats dominants au cinéma qui sont apparus en corrélation avec l'apparition de nouvelles techniques cinématographiques. Du cinéma muet aux Blockbusters américains, quel que soit le format, les salles de cinéma ont toujours attiré les foules. Mais comment les reconnaître ?

Étapes de réalisation

1.

Le premier format et le plus connu, puisqu'il fut repris lors de l'invention de la télévision, est le 4/3 (Quatre-tiers) ou 4:3. Il signifie un rapport de 4 unités de base pour 3 unités de hauteur d'où 1,33. On parle aussi de format 'standard'. Pourquoi ce format fut utilisé dans les début du cinéma et au long de la période du muet ? Parce que la pellicule utilisée par les frères Lumière était le film 35 mm, une invention de William K.L. Dickson. Les dimensions de la pellicule étaient 24mm de base par 18mm de hauteur... ce qui correspond à 4/3 !

2.

Le deuxième format est le format dit panoramique comprenant 3 sous-formats : 1,66 (Europe), 1,75 (Italie) et 1,85 (USA) obtenus en rognant sur la hauteur du film, et en agrandissant un peu l'image à la projection, grâce à un objectif différent sur le projecteur. Seuls les 1,66 et 1,85 perdurent...

3.

Le dernier format est le plus large appelé Cinémascope puisqu'il s'agit du 2,35... qui n'est plus de ce type aujourd'hui mais c'est le format des toiles de projection de nos cinémas. Depuis 1993 les dimensions sont de 20,95 × 17,52 mm avec un rapport à 2,39:1. Le fruit de l'évolution du 2,35 avec les pistes audio est la modification du support. Ce format est obtenu grâce au positionnement en sortie de projecteur d'une lentille anamorphique qui permet d'agrandir la base de l'image. Cela sous entend qu'au tournage, une lentille a déformé l'image pour comprimer la largeur (la hauteur ne change pas) !

Sur le même thème

murdarco

Comment réaliser un court-métrage ?

Vous êtes un réalisateur en herbe qui souhaite, un jour ou l’autre, faire des films diffusés dans toutes les salles de France, voir du Monde. Pour convaincre un producteur de ce talent potentiel il vous faudra passer, obligatoirement, par le court m

alphamax

Comment fabriquer un clap de cinéma ?

Le clap est un accessoire indispensable sur un plateau de cinéma permettant de délimiter le début et la fin d'une séquence. Le bruit que le clap produit lorsque les deux parties s'entrechoquent sera enregistré par les micros et la caméra filmera ce

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Cinéma & télévision