Comment se faire stériliser par la méthode ESSURE ?

 

par xtiane |

     

Chaque année, 50 000 femmes se font stériliser et jusqu'à présent cela se pratiquait par une ligature des trompes sous anesthésie générale. Depuis 2002, une méthode beaucoup moins invasive, née aux Etats-Unis et pratiquée en France par des gynécologues obstétriciens, permet une contraception permanente, sans anesthésie et sans incision : la méthode ESSURE. C'est une alternative intéressante pour celles qui ne veulent plus ou pas d'enfant et qui se refusent à une contraception hormonale à vie. Pour en savoir plus...

Étapes de réalisation

1.

Elle consiste à mettre en place, par les voies naturelles, des micro-implants flexibles (fabriqués dans des matériaux médicaux utilisés depuis de nombreuses années, par exemple en cardiologie ou pour des prothèses : nickel, acier, titane) à l'intérieur des trompes de Fallope.

2.

L'acte se fait sans anesthésie, sans incision chirurgicale et ne nécessite ni hospitalisation ni arrêt de travail ; très rapide, 5mn, cela n'est pas douloureux : juste une sensation d'inconfort ou quelques crampes semblables à celles ressenties lors d'un cycle menstruel normal. On peut rentrer chez soi et reprendre ses activités 3/4 d'heure plus tard.

3.

Pendant les trois mois suivant la pose, l'organisme construit une barrière autour des implants, ce qui empêche les spermatozoÏdes d'atteindre l'ovule. Durant cette période, il vaut donc mieux garder une méthode de contraception. Ultérieurement, une radiographie de contrôle peut être nécessaire afin de vérifier le bon positionnement des implants.

4.

Le taux de fiabilité est de l'ordre de 96%, cependant, cela ne fonctionne pas chez toutes les femmes, par exemple, en présence d'une allergie à l'un des composants (nickel) ou si les trompes sont déjà obstruées naturellement. Bien sûr, cette intervention ne s'adresse ni aux femmes enceintes, ni à celles qui désirent un enfant, car il s'agit d'un acte irréversible.

5.

La pose des micro-implants n'a pour rôle que d'empêcher l'ovulation. Le cycle menstruel ne sera donc pas perturbé et les règles ne seront pas supprimées. Le coût de ces implants tourne autour de 700 € (la paire) et est pris en charge par la Sécurité Sociale.

6.

La méthode ESSURE est encore relativement peu connue, parlez-en à votre généraliste, car ils sont encore assez peu à la proposer. Votre médecin traitant est le mieux placé pour juger de la méthode qui vous conviendra le mieux en fonction de vos antécédents médicaux.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Sachez toujours que tout acte médical, quel qu'il soit, n'est jamais sans risque, et que si, pour une raison quelconque, vous désirez retirer ces micro-implants, il faudra subir une intervention chirurgicale.

Cette méthode de contraception définitive ne peut être pratiquée que sur prescription médicale ; elle doit, de plus, être réalisée par un professionnel de la santé.

Même si les échecs sont infimes, sachez qu'aucune méthode de contraception n'est fiable à 100% (même la ligature des trompes !).

Commentaires

SM1 | 05/10/2012  

Pas d'accord avec le point 2. Ma gynécologue m'a fixé la date de la mise en place aujourd'hui et c'est une journée en chirurgie ambulatoire !!! Et il faut passer par la case Anesthésiste!

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Sexualité