Comment connaître les nouvelles techniques chirurgicales pour la réduction mammaire ?

De nos jours, beaucoup de femmes veulent se faire poser des implants mammaires. Cependant, il existe aussi des femmes qui souhaitent réduire le volume de leurs seins. La réduction mammaire laisse plus de traces que la pose d’implants. Cependant, comme la technologie, la médecine évolue. Il existe aujourd’hui plusieurs techniques de réduction mammaire, à vous de trouver celle qui vous convient.

Étapes de réalisation

1.

Prenez rendez-vous avec un spécialiste afin de connaître les différentes techniques chirurgicales. Récupérez les documents afin de les lire tranquillement chez vous.

2.

Utilisez Internet afin de faire des recherches. Vous obtiendrez des informations sur les différents types d’interventions et les tarifs. Vous serez également en mesure de voir des photos.

3.

Le laser est l’une des nouvelles méthodes utilisées. Il réduit les cicatrices et offre un résultat plus rapidement satisfaisant. En effet, la convalescence et la cicatrisation seront plus courtes.

4.

La technique la plus courante est d’ouvrir verticalement du mamelon à la partie inférieure du sein. Une deuxième ouverture est faite perpendiculairement à la première laissant apparaître un T inversé. S’il y a beaucoup de masse à enlever, il est nécessaire de replacer le mamelon, dans ce cas une ouverture sera effectuée autour de lui. Cette technique a déjà fait ses preuves. Le résultat est très correct mais laisse un grand nombre de cicatrices.

5.

Si la masse à enlever est minime, il est possible de limiter les entailles. Dans le cas, une incision autour du mamelon sera effectuée et toute l’opération se fera à partir de cette ouverture.

6.

Sachez que si l’opération est la conséquence de problème de dos, elle sera entièrement remboursée par la sécurité sociale. Par contre si c’est le cas, vous ne choisirez pas le type d’intervention.

7.

Enfin, il existe une large gamme de crème pour blanchir les cicatrices. Ces dernières peuvent être effrayantes après l’intervention. Il est également conseillé de masser les cicatrices afin de stimuler la micro circulation.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Faites un bilan de santé et demandez quelle opération serait la plus appropriée pour vous.

Faites des recherches sur l’intervention. Vous saurez quelles questions poser. Assurez-vous que les articles lus soient récents.

Ne prévoyez pas l’opération avant l’été. Sachez que la cicatrisation est longue et pénible. Elle le sera d’autant plus si vous vous privez.

Chercher un article sur Comment fait-on