Comment et quand tailler un rosier non remontant ?

 

par santoline |

     
Comment et quand tailler un rosier non remontant ?

Les rosiers non remontants ne fleurissent qu'une seule fois et ont besoin d'être rafraîchis et taillés dans le courant de l'été dès leur floraison terminée.

Étapes de réalisation

1.

Lorsque les rosiers non remontants ont fini de fleurir, il est temps pour le jardinier d'intervenir. Dans le courant du mois de juillet, ce sera le moment de procéder à leur taille. Celle-ci va générer la formation de nouveaux rameaux sur lesquels se fera la future floraison l'année suivante.

2.

- Munissez-vous d'un sécateur bien coupant et de gants épais ou spéciaux pour rosiers
- Supprimez toutes les fleurs fanées
- Taillez à la base toutes les vieilles branches ou trop malingres qui ne donneront plus rien
- Conservez seulement les plus belles charpentières
- Raccourcissez les rameaux latéraux au-dessus de trois yeux en taillant toujours en biais et de façon à ce que la pente de la coupe soit dans le sens opposé de l'oeil
- Sélectionnez des yeux tournés vers l'extérieur et taillez un centimètre au-dessus

3.

Si le rosier est palissé :
- profitez-en pour vérifier que les branches soient bien attachées
- maintenez les rameaux à l'horizontale pour une meilleure floraison sur l'ensemble du rosier.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on