Comment chasser les fourmis de ses arbres fuitiers ?

 

par arnaud25 |

     
Comment chasser les fourmis de ses arbres fuitiers ?

Les arbres fruitiers font parfois l'objet d'une invasion de fourmis. Bien qu'elles ne soient pas gênantes, les pucerons qu'elles élèvent et protègent sur les feuillages provoquent des dégâts non négligeables. Les coccinelles sont repoussées par les fourmis... mais si les fourmis désertent l'arbre ?

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Tabac ou mégots.
  • Seau.
  • Ficelle de cuisine.

Étapes de réalisation

1.

Comment chasser les fourmis de ses arbres fuitiers ?

Munissez-vous d'un seau d'eau dans lequel vous faites macérer le tabac ou les mégots. Laissez diffuser pendant au moins 24 heures pour que le tabac se dilue suffisamment.

2.

Disposez un morceau de ficelle dans le seau et laissez imbiber pendant au moins 24 heures. La longueur de chaque ficelle doit vous permettre de faire une bonne dizaine de tours du tronc de votre arbre fruitier.

3.

Une fois que votre ficelle est gorgée de cette décoction de tabac, sortez-la du seau et disposez-la autour du tronc de votre arbre fruitier. Faites au moins dix tours sur une hauteur de 10 cm. La hauteur est importante pour que les fourmis ne soient pas gênées uniquement sur quelques millimètres, sous peine de les voir traverser cette barrière trop mince.

4.

Vous constaterez très vite que la colonne de fourmis qui remontait auparavant le long du tronc a disparu... et que les pucerons n'auront plus de défense contre les coccinelles. Mais rassurez-vous, bien d'autres plantes permettent aux fourmis de récolter le miellat des pucerons.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour mesurer correctement votre morceau de ficelle, faites les tours du tronc avant de la couper.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on