Comment pratiquer la taille "Lorette" ?

 

par santoline |

     

La taille "Lorette" s'applique sur les pommiers et poiriers en espalier. Une intervention indispensable pour obtenir une bonne récolte.

Étapes de réalisation

1.

La taille "Lorette" se fait par étapes et permet d'obtenir des fruits mieux développés et une meilleure récolte. Elle commence à partir de la fin du mois d'avril et ce, jusqu'à la fin du mois de septembre. Cette taille échelonnée permet une répartition harmonieuse des rameaux porteurs de fruits sur l'ensemble des branches principales. Dans le langage des jardiniers, ces dernières sont appelées "charpentières" tandis que les rameaux se nomment des "coursonnes".

2.

La taille "Lorette" est assez courte et se fait sur des arbres déjà bien implantés. Sur une simple palmette, se trouvent deux charpentières, une de chaque côté du pied. Chacune d'elles est raccourcie d'un quart à la fin du mois d'avril. A la fin du mois de juin, des coursonnes se seront développées sur les charpentières. Elles seront taillées au-dessus de deux yeux. On ne s'occupe pas des coursonnes encore herbacées, c'est-à-dire dont le bois n'est pas encore dur. Cette taille sera renouvelée chaque fin de mois entre juillet et septembre.

3.

Après récolte, les coursonnes peuvent être taillées au-dessous d'un oeil situé au-dessus du fruit. Cette taille sera la dernière de l'année et limitera les risque de gel.

Commentaires

Jean-Pierre cornée | 29/08/2014  

Je me demandais s'il y a encore des passionnés qui pratiquent la taille lorette et ainsi partager nos connaissances! Bien arboricolement..

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on