Comment reconnaître le virus de la mosaïque ?

 

par santoline |

     

Le virus de la mosaïque est à prendre au sérieux car les incidences peuvent être assez ravageuses.

Étapes de réalisation

1.

Le virus de la mosaïque se retrouve aussi bien dans le jardin, au potager que dans le verger. Il se développe essentiellement sur les feuilles et crée une pigmentation colorée et irrégulière (panachure) ressemblant à une mosaïque ainsi qu'une déformation des parties atteintes. Il existe différents types de virus de la mosaïque : mosaïque jaune du haricot, mosaïque du concombre, du navet, de la tomate, de la laitue, du tabac, de la fève, de la banane, des nervures... s'attaquant aux fleurs en provoquant une altération de la pigmentation des pétales. Les fruits sont déformés et plus petits. Les tubercules se développent peu.

2.

Le virus pénètre souvent dans les cellules d'une plante qui a été blessée mais le plus souvent avec l'aide des pucerons. Ce virus peut se propager très rapidement et causer des dégâts importants. Il est indispensable de brûler et jeter les plantes atteintes.

3.

Le dahlia est une plante appréciée des pucerons notamment les pucerons verts porteurs du virus de la mosaïque. Dès leur apparition, pulvérisez sur les intrus un mélange d'eau savonneuse et d'huile végétale afin de les étouffer.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on