Comment traiter la vigne ?

 

par santoline |

     

La vigne peut offrir une sympathique récolte si elle a bénéficié de quelques soins préventifs ou curatifs. Quels sont-ils ?

Étapes de réalisation

1.

La vigne a besoin d'être taillée chaque hiver et d'être traitée régulièrement pour échapper à bien des maladies. Elle impose un véritable calendrier des tâches si l'on veut obtenir une récolte digne de ce nom. La taille ne consiste pas seulement à maîtriser son fort développement mais aussi à préparer une production de qualité l'année suivante. Pour cela, certaines règles sont à respecter...

2.

La vigne est sensible aux maladies cryptogamiques c'est-à-dire aux champignons tels que le mildiou ou l'oïdium. Elle craint également les attaques d'acariens. Un premier traitement préventif à la bouillie bordelaise doit être fait avant le mois de mai et l'apparition des premiers bourgeons. Un nouveau traitement est appliqué au mois d'août puis à la chute des feuilles.

3.

La taille se fait durant le repos hivernal de la vigne, c'est-à-dire entre le mois de novembre et le mois de février. Les fruits apparaissent sur les sarments de l'année qui eux-mêmes sont produits sur des sarments de l'année précédente. Il faut donc se montrer vigilant lors de la sélection des bois à couper. Tous ceux ayant fructifié doivent être supprimés. Les autres seront triés et seuls les plus beaux seront conservés sur une hauteur de 5 à 7 bourgeons. La sélection doit être sévère car trop de sarments ne produiraient que de petites grappes et de qualité moyenne et fatiguent inutilement la souche. Par ailleurs, pour limiter cette fructification, les sarments sont éclaircis dès l'apparition des premiers grains au mois de juillet.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, fer, magnésium et calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on