Comment organiser la cambuse sur un bateau de croisière ?

 

par mamytine74 |

     
Comment organiser la cambuse sur un bateau de croisière ?

Avant de partir en croisière pour 15 jours, 1 mois ou plus, il faut réviser le gréement et l'équipement du voilier, cela va de soi, mais il faut aussi penser à l'approvisionnement car il n'est pas toujours facile de faire les courses dans les ports d'escale, et il faut aussi envisager l'éventualité de rester bloqué plusieurs jours dans une crique à cause du vent. Préparer la cambuse demande un minimum d'organisation et de prévoyance.

Étapes de réalisation

1.

Les repas sont des moments importants en mer. Quand la mer se fâche et qu'il n'y a rien d'autre à faire que patienter dans le carré, cuisiner et bien manger permettent d'occuper le temps, et de garder le moral. Il faut donc choisir avec soin les produits que l'on emporte, c'est-à-dire qu'ils doivent correspondre à vos goûts. Pas la peine d'acheter des boites de choucroute si cela vous soulève le cœur. Commencez par faire une liste de tout ce que vous aimez, vous et vos passagers, ainsi que des habitudes alimentaires pour le petit déjeuner, le goûter, l'apéritif, mais aussi de ce que chacun déteste, pour n'indisposer personne par des odeurs qui dégoûtent.

2.

Avec cette liste, allez faire vos courses. Vous pouvez acheter les vivres en plusieurs phases. D'abord les conserves : groupez-les par thèmes dans les coffres et les équipets (les petits placards intégrés) du carré. Les soupes ensemble, les plats complets à côté, les boites de légumes dans un autre placard, les féculents (riz, pâtes, blé, purée lyophilisée, lentilles, etc), les entrées (pâté en boite, sardines, thon, salades composées...). Collez une petite étiquette sur chaque placard pour indiquer ce qu'il y a dedans, et faites un tableau pour gérer vos stocks : une colonne avec la quantité, une colonne pour indiquer ce qui est sorti du stock; ainsi vous serez toujours à jour. N'oubliez pas ce qui concerne l'assaisonnement et la cuisson : sel, poivre, moutarde, herbes, huile, vinaigre, qui seront stockés près de la plaque de cuisson.

3.

La veille du départ, achetez les fruits et légumes. N'en prévoyez pas de grosses quantités car on en trouve facilement partout et c'est ce qui s'abime le plus vite. Les légumes qui se conservent le mieux sont : les tomates (à choisir presque vertes), la salade Iceberg, le concombre, les pommes de terre, le chou, les oignons, l'ail, l'avocat (s'il est très dur au départ), la betterave sous plastique, les carottes. Si vous étalez bien les fruits à plat, vous pourrez les conserver longtemps , à condition de ne pas les choisir mûrs à l'achat : pommes, oranges, citrons, melon, pastèque, brugnons, pèches. Vous devrez les surveiller chaque jour en les retournant. Vous pouvez les ranger dans les coffres et mettre les plus fragiles au frigo.

4.

En dernier, le remplissage du frigo. Conditionnez dans des boites plastiques séparées les fromages, charcuteries (jambon crû, saucisson, bacon, saucisses sous plastique...), le beurre ou margarine, les laitages, les boissons, éventuellement la viande pour un jour ou mais pas plus. Attention aux odeurs : elles ne doivent pas se communiquer les unes aux autres. Une hygiène irréprochable est nécessaire : vous devrez vérifier quotidiennement l'état des boites, les coulures, et traquer les taches au fond du frigo.

5.

Prévoyez un placard spécial pour les occasions festives : l'apéro, les sirops, les amuse-gueule; dans les ports, on fait des rencontres, on s'invite à bord, on discute des étapes et de l'état de la mer; il faut avoir de quoi désaltérer les marins !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

BON VENT !!!

Sur le même thème

nadiaturquet

Comment fait-on pour choisir des chaussures de ski?

Les skieurs sous-estiment souvent l’importance des chaussures, surtout les débutants. Pourtant, il s’agit d’un détail capital dans la mesure où ces équipements représentent l’interface entre les pieds et les skis. Le choix d'une paire de chau

guillaume7

Check list pour partir au ski

Partir au ski, c'est super. Mais se rendre compte une fois sur place qu'on a oublié la moitié du matériel nécessaire, c'est l'horreur. Afin d'éviter de transformer ce séjour en voyage sur une montagne... de stress, voici une check list ski qui vous

garavan

Comment virer de bord face au vent avec un voilier?

Le virement de bord vent debout sur un voilier est une manoeuvre courante qui parait simple mais qui peut, si elle est mal exécutée, se traduire par un bateau planté face au vent et, dans certaines conditions de vent et de mer peut, s'avérer dangereus

Chercher un article sur Comment fait-on