Comment surmonter la peur du vide ?

 

par mamytine74 |

     
Comment surmonter la peur du vide ?

L'acrophobie, ou peur du vide, que l'on appelle souvent vertige, est très gênante quand on aime les balades en montagne, ou simplement bricoler sur un escabeau. On a l'impression soudaine que l'environnement est animé de rotation, on est pris soi-même de balancements, allant jusqu'à la chute, on a mal au cœur, on se sent comme paralysé. On peut, par quelques techniques simples, diminuer ces sensation de vertige, mais si elles sont fréquentes, il est indispensable de savoir si elles sont d'origine médicale.

Étapes de réalisation

1.

Le vertige est d'abord une erreur des sens. Les mouvements de l'environnement que l'on perçoit ne sont pas réels mais proviennent d'un désaccord entre le mouvement vu par les yeux et le mouvement perçu par l'oreille. Il faut donc éliminer toute suspicion de problème de l'oreille interne par un bilan ORL.

2.

S'il s'agit d'une simple peur du vide, il est possible de la réduire par divers moyens. L'un de ces moyens est l'l'homéopathie : argentum nitricum, gelsemium, ignatia vous aideront peut-être à atténuer le problème. Essayez l'approche homéopathique si elle vous tente.

3.

Un autre moyen est de s'entraîner le plus possible. On peut marcher sur une poutre que l'on élèvera progressivement du sol, monter sur une échelle en faisant des stations à différentes hauteurs et en regardant bien autour de soi. On peut multiplier les promenades où l'on se trouve près d'une falaise. Donnez la main à quelqu'un ou faites-vous encorder, respirez profondément, concentrez votre volonté en vous persuadant que la peur s'éduque et que vous êtes plus fort que votre angoisse.

4.

Quand vous êtes devant le vide, il y a certains comportements à adopter : ne fermez pas les yeux, ne levez pas la tête (pour regarder le ciel, un oiseau, un nuage...), votre équilibre s'en trouverait compromis. Si vous sentez venir la peur, tenez vous à quelque chose, un rocher, une personne, ou appuyez-vous sur une surface dure. Regardez franchement devant vous, faites attention où vous mettez les pieds mais ne baissez pas le regard vers le vide.

5.

Si vous n'avez pas réussi à vous raisonner mentalement, mangez du sucre rapide, comme une barre énergétique.

6.

En cas de vertiges chroniques trop pénibles, le médecin pourra vous prescrire du magnésium. Il est également possible de faire des séances de rééducation de l'équilibre avec un kinésithérapeute. Il y a aussi la solution de voir un psy car le stress intervient parfois dans les survenues du vertige.

Commentaires

Nadine | 04/01/2014  

Je travaille en station a 1650m d'altitude, je dois prendre un télésiège jusqu'à 2500m ensuite en prendre un plus petit pour redescendre et arrive a mon travail. Il ma pris une peur panique, au point ou je pensais faire une crise cardiaque. Depuis dans mes rêves, je rêve de télésiège, et je suis toujours angoisse. Si quelqu'un peut me donner une solution. Merci

bastet | 13/11/2013  

Confrontée à la même phobie depuis 2011 mais qui s'est accrue cette année en 2013 (impossibilité de passer sur un pont, peur de tomber dans le vide, d'être happée par le vide, difficulté à conduire sur l'autoroute, etc.) J'ai essayé la méthode TIPI. Je vous la conseille. Il faut voir avec les psychologues qui pratiquent sur votre région. Sinon.... voir le site qui est dédié à cette méthode. Bon courage à tous et belle guérison.

fredjo | 30/11/2012  

Merci pour cette réponse. Je dois être assez proche de HSCHA, au niveau des sensations, pour moi il s'agit plutôt d'un blocage à la vue d'un pont par exemple, (voir fredjo). Je pense essayer le magnésium, sinon que faire ? J'avais aussi le problème de peur sur autoroute, si le temps est très lumineux et si je n'ai pas de repères visuels suffisants sur les cotés !

1234 | 30/11/2012  

j'ai peur de l'avion,de l'assenceur, du train, d''ètres enfermer,clostophobe. C'est l'horreur. aidez moi.

Hscha | 14/07/2012  

Je n'avais jamais eu le vertige jusqu'au jour où, en passant sur un petit sentier sur le haut et le long d'une crête spécialement difficile, une peur inexplicable m'a envie, au point, prise d'une panique totale, je me suis jetée sur la face la moins pentue sur laquelle se trouvait cette crête, pour m'accrocher ongles et pieds plantés dans le sol et impossible de passer cette crête, nous avons dû faire demi-tour. Depuis, j'ai le vertige et le problème s'est accentué, car au début c'était sur cette crête, puis sur un chemin de montagne très large, puis sur le haut des ponts et là, dernièrement, j'ai fait la visite des gorges du Verdon en voiture, sur une route tout à fait praticable et en plus à sens unique... j'ai vécu un vrai calvaire, car à chaque virage lorsque ma perspective visuelle se trouvait confrontée à un façade rocheuse proche et/ou en apic... j'ai été prise de terribles vertiges avec tous les symptômes de panique usuels : nausée, palpipation, tête qui tourne,tremblement, peur de perte totale de maîtrise de mon véhicule...je n'aurais jamais imaginer avoir le vertige au volant de ma voiture et en étant confortablement assise... lorsqu'on en est ce point-là y a-t-il encore quelque chose qui puisse nous aider et peut-on espérer vaincre son vertige ?

fredjo | 06/02/2012  

Alors moi j'ai peur en voiture sur un pont, si je conduis ! ? Si je suis passager je regarde partout sans problème et j'ai peur à pied au bord du vide ! J'ai fait, avec un peu d’appréhension, un saut à l'élastique, un saut en double en chute libre d'avion, et du deltaplane en double ! Aujourd'hui après une opération grave en 2008 je ne peux plus conduire sur un pont, j'ai cependant réussi à passer le pont de l'ile de Ré en voiture en 2011 ! Que puis-je faire ? Merci

minsk | 04/07/2011  

Médiocre ! Retournez faire des études

yoyoetnath | 12/09/2010  

pour mon compte la barre de cereale sa ne fonctionne pas ce que je fait j essaye de trouver un point d apuit voir d acrochage cest tres penible de vivre comme cela

Ajouter un commentaire 

Chercher un article sur Comment fait-on