Comment s'adapter au rythme biologique de votre enfant ?

 

par mamytine74 |

     
Comment s'adapter au rythme biologique de votre enfant ?

Au lieu de s'endormir pour une bonne nuit réparatrice dès qu'il est au lit, votre enfant pleurniche, il appelle, il se relève, il va faire pipi. Ce sont des comédies à n'en plus finir, qui se répètent tous les soirs malgré les rituels classiques de l'histoire, du câlin, des doudous et de la petite veilleuse allumée. Cela se termine souvent dans le lit des parents qui se sentent dépassés par le problème. Vous devez vous interroger sur la cause du comportement de ces petits insomniaques, avant qu'ils ne plongent dans les problèmes de santé ou les difficultés scolaires.

Étapes de réalisation

1.

Parfois les parents pensent que leur enfant est insomniaque alors qu'il ne s'agit que d'un problème de rythme biologique. Les rythmes biologiques résultent de l'influence de l'alternance jour-nuit, chaud-froid, repos-activité, variation des saisons, horaires des repas. Mais ils dépendent aussi de facteurs génétiques, souvent hérités des parents. Chacun réagit selon son horloge interne, et les besoins en sommeil diffèrent d'un enfant à un autre.

2.

Il faut apprendre à connaître le rythme biologique de votre enfant en guettant les signes de fatigue : un enfant tombera de sommeil dès 19h, un autre restera fringant jusqu'à 22h, auquel cas, cela ne sert à rien de le forcer à aller au lit. Le seul signe d'un sommeil suffisant est la capacité d'être en forme le lendemain.

3.

Si votre enfant n'arrive pas à s'endormir avant une heure avancée de la soirée, veillez à ce qu'il dorme quand même au moins 9 heures, en le réveillant plus tard le lendemain. Faites-lui préparer son sac et ses vêtements la veille, donnez-lui une douche ou un bain le soir, avec une petite toilette de chat le matin, optez pour un déjeuner facile à avaler mais complet (céréales et jus de fruit).

4.

Son rythme biologique l'empêche de dormir tôt, soit ! Mais ce n'est pas une raison pour regarder la télévision ou pratiquer des jeux vidéo violents. Pour favoriser la venue du sommeil, l'enfant doit mener une vie calme, manger léger, ne pas s'exciter avec un sport ou des jeux de bagarre, aller au lit à des heures régulières, se sentir rassuré et aimé.

5.

Une petite tisane de tilleul avec un peu de miel peut l'apaiser. Donner un biberon est une mauvaise habitude : boisson et nourriture ne sont pas des anti-stress !

6.

Faites-lui pratiquer la natation, qui relâche les tensions musculaires et rééquilibre le rythme biologique et mental.

7.

Pour faire ses devoirs, voyez avec l'enfant à quel moment il se sent le plus vigilant. Si c'est vers 20h que sa concentration est à son maximum, laissez-le travailler tranquillement dans sa chambre. Il apprendra à s'écouter pour trouver lui-même l'heure de son coucher (en restant dans le raisonnable...).

8.

Les désynchronisations s'accompagnent de fatigue, mauvais sommeil, perte de l'appétit, mauvaise humeur. Si votre enfant présente ces troubles, parlez-en à votre médecin. Il est possible d'y remédier par une cure de lumière forte (ou des vacances au soleil !). Mais il faudra aussi éliminer d'autres causes éventuelles.

9.

Le week end, allez marcher en famille. Rien de tel pour tomber le soir dans les bras de Morphée, même si l'on est un couche-tard.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Attention aux sirops pour dormir qui doivent être un recours exceptionnel et ne sont pas adaptés dans ce cas.

Sur le même thème

Rédacteur06

Construire une cabane avec des branches

La cabane construite avec des branches d’arbres ramassées çà et là a toujours un parfum d’enfance, réminiscence d'un temps où les soucis et les contraintes n’étaient pas celles du monde adulte. Le principe et la technique sont ancestraux. Ce

Tam

Comment savoir si votre enfant est atteint de dysphasie ?

Votre enfant a des difficultés dans l'apprentissage du langage. Plusieurs causes sont possibles : déficit de l'audition, dyslexie, déficience intellectuelle, trouble du comportement... Mais il est aussi possible qu'il soit atteint de dysphasie. Ce trou

nathdeco

Comment fabriquer un casque de chevalier?

Les enfants adorent se déguiser, vous avez dû vous en rendre compte autant que moi ! Alors si un jour ils veulent jouer aux preux chevaliers, voici comment fabriquer vous-même un casque de chevalier qui vous permettra de faire plaisir aux bambins sans

Chercher un article sur Comment fait-on