Comment aider un adolescent déprimé ?

Comment aider un adolescent déprimé ?

Les pensées noires sont le lot de tous les adolescents à un moment ou à un autre, mais quand cette période se prolonge et que le malaise devient plus profond ou s'ajoute à des comportements dangereux (alcool, drogue) les parents doivent trouver les mots et, si besoin, proposer à l'adolescent de consulter un thérapeute. Avec ces conseils vous trouverez des solutions pour votre enfant.

Étapes de réalisation

1.

Parlez-lui ! Un adolescent en crise a besoin d'écoute. Il peut refuser de répondre aux questions, dans ce cas il ne faut pas le brusquer, mais lui montrer que l'on est présent pour lui ; c'est la seule chose dont il ait besoin pour se sentir aimé.

2.

Prenez au sérieux ses sentiments et ses problèmes. Lui dire que ça va passer ou que ce n'est pas grave ne l'aidera pas. L'adolescent qui déprime pensera que cela ne vous intéresse pas, son malaise n'en sera que plus profond.

3.

Proposez-lui des activités qui lui plaisent d'habitude. Mais si rien ne lui plaît, pas même ce qu'il adorait faire auparavant, le mal-être de l'adolescent est sans doute plus profond. Dès cet instant, songez déjà à consulter un spécialiste.

4.

Si votre adolescent se mure dans le silence, ne le brusquez pas pour qu'il en sorte. Ce silence est souvent le symptôme d'un retour sur soi inévitable, une période pendant laquelle il observera les autres et mettra de l'ordre dans ses propres sentiments. Mais si ce mutisme dure trop longtemps ou qu'il s'accompagne de comportements dangereux, il ne faut pas hésiter à chercher de l'aide auprès d'un médecin.

5.

Dans tous les cas :
- Ne le brusquez pas en lui disant que son comportement est ridicule, qu'il a tout pour être heureux, il rejettera ces paroles et vous en voudra de ne pas le comprendre.
- Si vous êtes très inquiet mais qu'il ne veut pas consulter, allez vous-même voir un spécialiste qui vous conseillera sur les manières à adopter.

6.

Ne prenez pas une déprime qui se prolonge à la légère. N'oubliez pas que le taux de suicide chez les adolescents est très élevé. Une situation difficile à accepter, mais il faut agir avant que les idées noires ne l'emportent sur la joie de vivre.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Si l'adolescent développe son malaise dans des comportements à risque, cherchez rapidement de l'aide auprès de professionnels. Ne le laissez pas croire que vous approuvez la situation ou que vous vous sentez démuni. Au contraire, il doit vous sentir fort pour ne pas s'enfoncer dans sa dépression.

Commentaires

kira2 | 12/07/2013  

Ca n'aide pas vraiment tout ca ....

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Mal-être