Comment fait on pour travailler la voix au théâtre ?

 

par arnaud25 |

     
Comment fait on pour travailler la voix au théâtre ?

Le problème le plus courant dans une troupe de théâtre novice, c'est le manque de portée de la voix. Pour que la représentation ne soit pas gâchée à cause d'une voix trop effacée, il faut absolument travailler au cours de l'année...

Étapes de réalisation

1.

Un exercice très simple, permet de travailler la voix. La séance de travail vient de commencer et votre premier exercice peut être celui-ci. Vous demandez à deux personnes de bonne voix de venir se placer au centre de la pièce.

2.

Ensuite, positionnez les deux personnes face à face. Laissez entre les deux une distance d'environ 1m50 à 2m. En faisant face à l'assistance, expliquez le principe du jeu. Chacun des participants doit inspirer.

3.

Le but et de dire un 'O' le plus long possible face à l'autre et de procéder à un crescendo de volume pour tenter de surpasser l'autre en puissance. Les deux 'adversaires' doivent garder en tête qu'ils doivent transpercer le corps de l'autre avec sa propre voix.

4.

Le jeu s'arrête lorsque l'un des deux opposant n'a plus d'air. La compétition n'est ici qu'un prétexte pour se surpasser et démontrer à la troupe que la voix est l'instrument de leur interprétation. Il leur est donc nécessaire, voire indispensable, de la travailler.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Porter la voix vers le haut (voix de tête) pour être plus efficace.

Mise(s) en garde :

Ne pas forcer la voix !

Ajouter un commentaire 

Commentaires

kriss_coach_vocal | 21/09/2015  

Je rajouterai que remplir à fond ses poumons est le meilleur moyen de se fatiguer les cordes vocales!!!! Ne surtout pas faire cela! Mais au contraire adopter une respiration calme, abdominale et "poser" la voix dessus (on ne peut pas poser la voix sur des poumons remplis jusqu'en haut!).....

kriss_coach_vocal | 21/09/2015  

Bonjour, je suis coach vocal et je me permets d'ajouter un petit commentaire, je pense, utile! Si, la portée de la voix a aussi à voir avec l'articulation. Une articulation approximative rendra la voix faible. Plus les consonnes sont précises, plus elles remplissent leur fonction de "tremplin" pour le voyelles qui représentent la partie où la voix résonne. Le but, lorsque l'on travaille les consonnes est de les articuler de manière précise mais sans crispation, tout en prenant garde à ne surtout pas jeter son air dehors (contrairement à ce que beaucoup de débutants pensent, la faute, probablement, à l'étymologie latine du mot "projeter" qui signifie "jeter devant"). Le but est d'envoyer le son dans notre caisse de résonance (la bouche principalement), pour qu'il s'y enrichisse et s'y amplifie, comme dans la caisse de résonance d'une guitare. Ce qui se passe ensuite dehors n'est plus de notre ressort (nous ne pouvons pas maîtriser l'acoustique d'une pièce). Ensuite, la deuxième chose priordiale, c'est de bien ouvrir la bouche (plus on ouvre la bouche, et plus on nous entend, et ce, sans faire d'effort physique supplémentaire!

Chercher un article sur Comment fait-on