Comment fait on pour travailler la relation personnage, pièce et environnement au théâtre ?

 

par arnaud25 |

     
Comment fait on pour travailler la relation personnage, pièce et environnement au théâtre ?

L'une des plus grandes subtilités au théâtre est de produire un jeu à la fois précis et instinctif en émotions et en déplacement sans que cela soit un automatisme ou de la 'représentation' expressionniste !!! Les termes peuvent paraître compliqués, mais l'exercice qui suit vous permettra de comprendre sans explications hasardeuses ce qu'il implique.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Deux comédiens.
  • Une salle de répétition.

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord, ce jeu doit intervenir dans la première partie d'une répétition... Il est essentiel que les comédiens puissent mettre en application juste derrière les sensations que ce jeu peut leur procurer. Commencez par demander deux volontaires pour le 'jeu du miroir'.

2.

Ensuite mettez les face à face au centre de la salle de répétition et séparez la pièce en deux parties égales par une ligne imaginaire. L'explication est celle-ci : L'un des deux participants doit sortir, celui qui reste doit raconter une histoire par un mime avec 3 à 5 mots que le metteur en scène lui a imposé.

3.

Faites donc sortir le comédien et donner 3 à 5 mots à l'autre. Faites entrer le deuxième comédien et le jeu est lancé. Le but est que celui qui est sorti doit réaliser le même mime que le premier en miroir... La coordination entre les deux doit être la plus parfaite possible. L'expression des sentiments sur le visage doit elle aussi s'exprimer. C'est pour ces raisons qu'il est nécessaire que le premier doit réaliser un mime assez lent (mais pas trop) pour que le deuxième puisse le suivre.

4.

A la fin du jeu, c'est le premier comédien qui décide lorsque le mime s'arrête. Il doit absolument donner le plus d'indices possible à son miroir pour que celui-ci puisse raconter l'histoire et que les 3 à 5 mots y soit intégrés.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Faites le à 4, puis 6, puis toute la troupe.

Mise(s) en garde :

L'intégration des émotions doit se faire après une bonne connaissance du jeu sous peine de voir les comédiens se perdre complètement.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Chercher un article sur Comment fait-on