Comment frapper les trois coup au théâtre ?

 

par arnaud25 |

     
Comment frapper les trois coup au théâtre ?

Les trois coups au théâtre... Quelle institution !!! Car voilà bien un objet institutionnel que le brigadier dont le nom semble venir des brigadiers rassemblant leurs hommes avant l'assaut et la mort au combat... Peut-être ! Mais de toute évidence il sert à mettre en garde toutes les personnes liées à la pièce qui est sur le point de débuter.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un bâton... Appelé brigadier.

Étapes de réalisation

1.

Les trois coups au théâtre peuvent se frapper de plusieurs façons. Mais il en est une que tout le monde connaît plus que les autres. Elle remonte au moyen âge, pratiquée à l'époque sur le plancher de la scène en place publique avant le levé de rideau lorsqu'il y en avait un.

2.

Les premiers coups sont composés de 11 petits coups très rapprochés. Il représente les onze apôtres en y excluant judas considéré comme un traître. Il est sensé faire taire l'assistance et prévenir les membres de la troupe que le rideau est sur le point d'être levé. Mais c'est un avant goût des trois véritables coups !

3.

Suivent ensuite les trois coups qui concerne la trinité. Il est évident que le théâtre est étroitement lié à l'église. Le père, le fils et le saint esprit ont donc leur place sur scène. Ils sont frapper à intervalles réguliers et bien plus lourdement que les onze premiers. Le temps entre chaque coup est assez long, ce qui confère à ceux-ci une lourdeur presque cérémoniale.

4.

Le caractère religieux de ces explications trouve son origine dans les fondement du théâtre... Eh oui !!! Le théâtre était au départ une activité qui se déroulait dans les églises pour mettre en scène des passages de la bible. Ce qui se fait encore aujourd'hui !

Ajouter un commentaire 

Commentaires

dfgdfg | 10/09/2011  

gfhdfg

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Théâtre