Comment connaître les symptômes du trouble dysphorique prémenstruel ?

 

par pumaone |

     

Le trouble dysphorique prémenstruel est une maladie grave et invalidante. C'est une forme sévère du syndrome prémenstruel qui touche jusqu'à 10% de toutes les femmes ayant leurs règles. Comme le syndrome dysphorique prémenstruel, il fait habituellement sentir sa présence dans la dernière semaine du cycle et tend à disparaître un ou deux jours après le début des règles.

Étapes de réalisation

1.

Les symptômes extrêmes du trouble dysphorique prémenstruel sont la dépression profonde marquée par un manque d'intérêt pour les activités quotidiennes, une anxiété extrême et des sautes d'humeur qui incluent des périodes de tristesse profondes.

2.

Certaines études démontrent que les pensées suicidaires peuvent survenir dans le cadre d'un syndrome dépressif du trouble dysphorique prémenstruel. D'autres symptômes ont été observés tels que la léthargie, une irritabilité persistante.

3.

Il est possible d'avoir également des symptômes pseudo-grippaux y compris des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, des douleurs mammaires, des difficultés à dormir et une modification de l'appétit qui va d'un manque d'intérêt pour l'appétit à des accès de fringales soudaines.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Mal-être