Comment connaître les dangers d'une adenoïdectomie ?

 

par pumaone |

     

Une adénoïdectomie implique l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes, les deux masses de tissu lymphatique situé au-dessus des amygdales. Les adénoïdectomies sont généralement réalisées sur des enfants qui souffrent d'infections chroniques adénoïdes ou qui ont des végétations adénoïdes élargie qui interfèrent avec la respiration ou le sommeil.

Étapes de réalisation

1.

L'hémorragie post-chirurgicale est un des premiers risques d'une adénoïdectomie. Environ 3% des patients souffrent d'hémorragies, généralement dans les deux heures, en fonction de l'oeil, de l'oreille, du nez, et de la gorge. Dans de rares cas, le patient pourra avoir besoin d'une intervention chirurgicale pour arrêter le saignement.

2.

Comme tous les patients ayant subis une adénoïdectomie devrait s'attendre à une certaine douleur post-opératoire. Les médicaments contre la douleur peuvent aider dans ces cas là. La zone chirurgicale peut être infectée par des bactéries. Le chirurgien vous prescrira des antibiotiques pour prévenir une infection. Les autres risques sont la fièvre et une déshydratation.

3.

Certains patients ont une sorte de voile sur la palais, situé loin en arrière de la bouche et ne parviennent pas à fermer leur nasopharynx à l'arrière du nez. Si le problème dure plus de 4 semaines, le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale pour réparer la zone.

Sur le même thème

la maman inspiree

Comment immobiliser un membre fracturé ?

Saviez-vous qu’à la suite d’un coup, d’une chute ou d’un accident, il est possible de souffrir d’une fracture ? En cas de suspicion de fracture ou de fracture avérée, il est essentiel d’immobiliser le membre fracturé, pour limiter la doul

Chercher un article sur Comment fait-on