Comment devenir un bon "wwoofer" ?

 

par xtiane |

     

Qu'est-ce qu'un "Wwoofer ?" C'est quelqu'un qui propose ses services bénévolement dans une ferme biologique, en échange du gîte et du couvert. Moyen intéressant pour voyager à moindre frais, découvrir une région ou un pays, avoir l'occasion de parfaire ses connaissances en langues étrangères, se familiariser avec l'agriculture biologique. Quelles sont les pratiques et comment procéder pour que le séjour se passe dans les meilleures conditions ? Lisez ce qui suit.

Étapes de réalisation

1.

Vous pouvez consulter le site Internet "wwoof france" ou "wwoof international" qui vous fera parvenir la liste des hôtes adhérents à cette pratique, moyennant une adhésion en tant que membre du réseau (entre 20 et 40 €/an) Ces adhérents respectent une éthique bio et s'engagent à enseigner les techniques d'agriculture biologique.

2.

Il faut être âgé d'au moins 18 ans. Certaines fermes acceptent des familles avec enfants ; il est nécessaire dans ce cas de se renseigner au préalable sur les activités qui seront demandées aux enfants.

3.

Le séjour minimum, selon les fermes, varie de une à deux semaines, mais il n'est pas rare de voir fréquemment des wwoofers, en accord avec leur hôte, prolonger la durée de leur séjour pour y rester plusieurs mois. A titre de participation à l'hébergement et à la nourriture, il est demandé entre 4 et 7 heures de travail journalier. Quant aux tâches à effectuer, elles sont très variées et spécifiques à la vocation de la ferme qui vous accueille.

4.

Cette formule n'a rien à voir avec un travail à la ferme et, de fait, ne peut être assimilée à du "travail au noir", puisqu'il n'existe pas de lien de subordination entre vous et l'hôte. Il s'agit d'un échange : un peu de son temps contre un lit et à manger. Et si une tâche vous rebute, vous avez parfaitement le droit de ne pas vouloir l'effectuer, il suffit de le dire. Il est important que les choses se passent dans les règles de politesse et en bonne intelligence.

5.

Pour ne pas avoir de déconvenues, prenez quelques renseignements sur la ferme et votre hôte avant de vous y rendre : informez-vous précisément sur les conditions de votre installation, serez-vous logés dans la maison de l'hôte ou à proximité et dans ce cas, dans quelles conditions (camping roulotte) ? Aurez-vous une chambre pour vous seul ou devrez-vous la partager avec d'autres wwoofers ? Quel sera le travail à faire ? Combien d'heures par jour ou par semaine ?

6.

En ce qui concerne les repas, les prendrez-vous avec la famille d'accueil, y'a-t-il des enfants, des animaux ? Quels types de repas vous seront proposés ? C'est important si ce sont des repas végétariens et que vous ne jurez que par la viande ! Si vous voulez y aller en famille, assurez-vous que l'hôte est d'accord, qu'il accepte bien les enfants et à partir de quel âge ? Devront-ils aussi effectuer quelques tâches ?

7.

Souvent, la famille qui vous accueille n'hésite pas à vous intégrer dans sa vie familiale ; on vous fera découvrir la région, partager des loisirs, des sorties, alors en contre-partie, même si vous avez effectué votre temps de travail, proposer son aide pour préparer les repas ou mettre la table est une chose qui doit être naturelle, comme vous le feriez en famille.

8.

Le wwoofing est une pratique intelligente, qui rend service à tout le monde : l'hôte a ainsi quelques bras supplémentaires pour l'aider dans ses tâches quotidiennes et vous, vous profitez d'un séjour sans trop bourse délier ; vous découvrez des techniques nouvelles, vous pouvez vous améliorer dans une langue étrangère en la pratiquant et connaître une région ou un pays que vous n'auriez pas connu autrement.

Chercher un article sur Comment fait-on