Comment déceler la maladie d'Alzheimer d'un proche ?

 

par chrismel |

     
Comment déceler la maladie d'Alzheimer d'un proche ?

Et si c'était l'Alzheimer ?

« Mais où sont passées mes lanternes ? J'y vois plus rien ! »
Si vous aussi vos proches commencent à confondre leurs lanternes avec leur lunettes, s'ils ne vous reconnaissent qu'une fois sur deux, s'ils ne se rappellent plus de vos conversations du matin même... Peut être serait-il utile que vous lisiez cet article.
La maladie d'Alzheimer peut frapper partout, mais elle est difficile à diagnostiquer car les symptômes peuvent être attribués à de simples trous de mémoire, à d'autres maladies ou au simple vieillissement. Quoi de plus naturel quand on vieillit que d'oublier certaines choses ?
Seul un médecin est apte à affirmer, après divers examens, que son patient est atteint d'Alzheimer. En revanche, il est utile pour toute personne de connaître les symptômes de cette maladie, afin de consulter à temps pour en limiter la progression.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Sens de l'observation

Étapes de réalisation

1.

La maladie d'Alzheimer est neurodégénérative, ce qui signifie qu'elle entraîne chez la personne qui en est atteinte, une perte des fonctions cérébrales, et notamment une perte de la mémoire. Ce sont les souvenirs récents qui sont touchés en premier: des études ont montré que les souvenirs plus anciens sont relativement bien conservés chez les personnes atteintes d'Alzheimer. Quels en sont les symptômes principaux ? On répertorie quatre stades dans l'évolution de la maladie d'Alzheimer :

2.

Le premier stade est diagnostiqué par des symptômes "pré-démentiels", que l'on confond souvent avec les effets normaux de la vieillesse comme :
- la difficulté de se concentrer
- l'apathie
- la résistance à toute modification de l'emploi du temps habituel.

3.

Le deuxième stade stade de la maladie d'Alzheimer est appelé "léger", et se concrétise par :
- l'altération de la mémoire à court terme
- et la difficulté à retenir de nouvelles informations.

A ce stade, la maladie d'Alzheimer ne peut pas encore être diagnostiquée, mais ces symptômes devraient commencer à vous mettre la puce à l'oreille. Soyez vigilant, stimulez l'activité cérébrale de la personne que vous soupçonnez atteinte de la maladie (par des mors croisés ou des sudoku par exemple), et assurez-vous fréquemment qu'elle se souvient d'événements récents (que son petits-fils a commencé à apprendre la guitare, etc)

4.

Le troisième stade stade de la maladie d'Alzheimer est le stade dit "modéré". Vous pourrez vous rendre compte de l'évolution de la maladie chez votre proche 'il présente :
- des difficultés à exécuter les tâches familières
- des difficultés de langage
- des difficultés à planifier, à organiser des événements mineurs
- des difficultés à émettre un jugement

A ce stade, vous pourrez aussi constater les symptômes d'une "période transitoire" :
- changements d’humeur
- changements de comportement
- changements de personnalité
- perte d'indépendance (parfois concrétisée par l'incontinence urinaire)

Si vous constatez ces symptômes chez votre proche, la maladie d'Alzheimer est presque toujours présente, mais la personne qui en est atteinte n'en aura plus conscience. Jusque-là, votre proche savait que sa mémoire se détériorait; mais si la maladie d'Alzheimer est arrivée à ce stade, votre proche vous assurera qu'il a toute sa tête, qu'il est indépendant et se souvient de tout. N'opposez aucune résistance à ses paroles : la maladie le rend nerveux et stressé, alors s'il se rend compte que vous ne le croyez pas, il risque de s'énerver, vexé, voire de devenir agressif.

5.

Enfin, le quatrième et dernier stade de la maladie d'Alzheimer est la "phase avancée":
- perte du sens de l’orientation dans l’espace et le temps
- difficulté à saisir les notions abstraites
- difficulté à reconnaître les proches
- altération de la mémoire à long terme, même les souvenirs anciens seront atteints par la maladie
- problèmes de langage et de communication, voire perte de la parole.

Votre proche sera alors complètement dépendant d'une personne quelle qu'elle soit. Assurez-vous qu'il est entouré à tout moment de la journée, et que le personnel de soin peut être disponible pour lui n'importe quand. Même si les capacités cérébrales de votre proche sont considérablement diminuées, restez calme et aimable, car ses émotions seront toujours présentes : veillez à ne pas le brusquer ou le vexer. Votre proche pourrait devenir agressif, mais le plus souvent à ce stade, les personnes atteintes d'Alzheimer seront plutôt apathiques et très rapidement fatiguées.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Plus tôt vous vous rendrez compte que votre proche est atteint de cette maladie, mieux ce sera pour son état de santé. Allez consulter un médecin, qui seul peut diagnostiquer la maladie, et assurez vous que votre proche bénéficie de tous les traitements préventifs connus : activité cérébrale, activité physique, alimentation équilibrée et exposition maximum à la lumière du soleil.

Mise(s) en garde :

Attention ! La confusion entre lanternes et lunettes ne suffit pas à elle seule pour identifier l'Alzheimer.

Seul un médecin a les compétences pour diagnostiquer la maladie ! Il a aussi compétence pour proposer des traitements médicamenteux à votre proche : contre les risques cardio-vasculaires et l'hypertension par exemple.

Sur le même thème

miara

Comment vivre avec la maladie de Parkinson ?

Être atteint de la maladie de Parkinson n'est désormais plus une fin en soi : vous pouvez tout à fait vivre presque normalement avec. Ce, à condition de respecter quelques principes très simples et d'adopter quelques réflexes.

bienvenat

Comment reconnaître les symptômes de la ménopause ?

La ménopause marque la fin des menstruations chez les femmes. Elle se manifeste généralement entre 40 et 50 ans. La ménopause est une étape très importante dans la vie des femmes à cause des bouleversements qu'elle entraîne. Il faut savoir que la

stylo

Comment connaître les fausses idées reçues sur la ménopause ?

La ménopause est une période au cours de la vie d'une femme. Lors de la ménopause, le corps ne produit plus d'œufs, une femme n'est donc normalement plus capable de tomber enceinte. Il existe un certain nombre d'idées fausses sur les symptômes et le

Chercher un article sur Comment fait-on