Comment reconnaître et prévenir le bitter pit de la pomme ?

 

par gimini |

     
Comment reconnaître et prévenir le bitter pit de la pomme ?

Votre verger n’est pas à l’abri des maladies et des nuisibles. Vous avez des pommiers ? Vérifiez que les fruits ne sont pas touchés par le bitter pit. Voici quelques conseils pour reconnaître et prévenir ce mal.

Étapes de réalisation

1.

Il est plutôt difficile de reconnaître le bitter pit. En effet, celui-ci se manifeste souvent sous la peau de la pomme. Le fruit a alors un goût un peu amer. Il faut néanmoins souligner que des taches brunes peuvent être constatées au moment de la récolte. Ce qui permet de séparer les fruits sains de ceux qui sont touchés. Il faut aussi savoir que le pic d’apparition du bitter pit se trouve au mois de décembre et en janvier.

2.

Il est utile de savoir qu’il n’est pas possible de traiter le bitter pit étant donné qu’il s’agit d’une maladie de type physiologique. Pour éviter les désagréments de cette maladie, la seule solution reste la prévention.

3.

Pour éviter l’apparition du bitter pit, il faut arroser régulièrement le pommier qui apprécie une bonne humidité.

4.

Au moment de tailler l’arbre, il faut le faire en douceur : l’éclaircissage doit être léger.

5.

Le bitter pit peut résulter d’un déséquilibre du calcium lequel se bloque au sol ou au niveau du fruit. Pour s’en assurer, il faut procéder à une analyse du sol. On pourra alors ajuster la proportion des éléments minéraux.

6.

Il est possible de lancer un traitement à base de calcium afin de contrebalancer une éventuelle carence en calcium. Dans ce cas, il faut apporter du calcium quatre fois de suite toutes les trois semaines à partir de la douzième semaine précédant la récolte prévue.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on