Comment bien prendre soin de son Akita Inu ?

 

par liliplume |

     
Comment bien prendre soin de son Akita Inu ?

Mieux connaître l'Akita Inu

L'Akita Inu est un chien assez rare. D'origine japonaise, c'est un excellent chien de garde, mais aussi un compagnon agréable, qui vit en moyenne 14 ans. Imposant, il peut toutefois présenter des faiblesses concernant sa santé. Pour le garder en forme, voici quelques conseils.

Étapes de réalisation

1.

Le caractère
Chien au caractère bien marqué, l'Akita ne plaira pas aux maîtres qui aiment être obéis. Le mâle est plus gentil, un rien naïf. La femelle, quant à elle est -osons le dire- plus sournoise.
C'est un chien qui a besoin d'être sociabilisé en permanence. Plutôt peureux de nature, il faut le confronter au monde dès son plus jeune âge, afin qu'il puisse s’épanouir. De même, l'éducation doit commencer chez l'éleveur. A l'âge de trois mois -âge moyen d'acquisition d'un chiot- c'est déjà trop tard. Continuez avec la méthode choisie par l'éleveur.
Il faut être ferme avec cette boule de poil, car il aime être le chef. C'est indispensable car c'est un chien puissant. Il déteste les autres chiens et est bagarreur. Vous devrez donc, là encore le plus tôt possible, le mettre en contact avec d'autres animaux afin qu'il s'habitue à eux en tant que "camarades" et non comme ennemis.
De plus, savoir que vous êtes le chef le rendra plus docile et plus affectueux. L'Akita snobe les faibles.
C'est un chien calme, qui aboie très peu. Il aime autant se reposer que les longues ballades. Il fusionne très rapidement avec son maître, très réceptif à toutes ses émotions. Il n'est pas pot-de-colle mais sera toujours là pour vous.

2.

La santé
L'Akita est d'une santé globalement solide. Toutefois, deux gros problèmes peuvent survenir : l'adénite sébacée et le VKH. Ce sont des maladies auto-immunes. En effet l'Akita a un système immunitaire problématique.
La première maladie est une maladie de peau. Les glandes sébacées sont détruites et les poils tombent. Cela ressemblent à de l'eczéma. Les plaques qui ont perdu les poils sentent le moisi. Il y a apparition de croûtes sur le corps. Le chien est affaibli.
Le VKH (Syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada) ressemble à une conjonctivite dans un premier temps. Il y a aussi dépigmentation de la truffe, des paupières, des lèvres, et des coussinets en cas extrême. La maladie touche de jeunes chiens (jusqu'à deux ans). La membrane de l'œil est aussi touchée et cela peut entraîner la cécité de l'animal.
Pour stopper l'évolution de ces deux pathologies, il faut un traitement à vie.
L'Akita peut aussi souffrir de dysplasie de la hanche. Ne lui faites pas faire de grands sauts et surveillez son poids.

Enfin, l'Akita peut souffrir de la thyroïde. L'hypothyroïdie se révèle en général sur un animal mature. Associée à une anémie (analyse sanguine), on constate une forte chute de poils accompagné d'une peau noircie. Il faut absolument traiter l'animal car les complications peuvent survenir aux niveaux cardiaque, neurologique ou encore digestif.

3.

Le pelage
La fourrure de l'Akita est dense. Son sous-poil est épais. Il faut donc le brosser deux fois par semaine. En période de mue, qu'il a abondante, un brossage quotidien peut être nécessaire.

Sur le même thème

Gadounette

Lutter contre le stress de son chien

Comme les humains, les chiens et les autres animaux de compagnie peuvent être stressés. Pour certains chiens, cela fait partie de leur tempérament. Pour d’autres, cela peut être dû à un traumatisme passé ou à une cause plus spécifique. Comment

Gadounette

Que faire si mon chien sent mauvais ?

Votre chien sent mauvais et embaume toute la maison ou la voiture. Comment y remédier ?

Gadounette

Que faire quand mon chien vomit ?

Mon chien a l’air en bonne santé. Pourtant il régurgite et/ou vomit assez souvent, est-ce grave, docteur ?

Chercher un article sur Comment fait-on