Comment faire de votre vie une comédie romantique ?

Comment faire de votre vie une comédie romantique ?

L'amour tel une comédie romantique

Audrey Hepburn, Julia Roberts... Les personnages joués par ces actrices semblent toujours destinées à vivre de grandes histoires d'amour totalement improbables. Et vous, vous en avez ras le bol d'être spectatrice. Alors il est temps que vous aussi, vous fassiez de votre vie une véritable comédie romantique !

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un ex collant et neuneu.
  • Un homme brisé par un chagrin d'amour et qui a du mal à faire confiance aux femmes.
  • Une méchante rivale très très vilaine qui vous fera les pires crasses.
  • Une meilleure copine moins jolie que vous et moins impulsive, qui croit encore au Prince Charmant.

Étapes de réalisation

1.

Tout doit commencer par une rupture. Votre ex, Seb, est un pot de glue jaloux que vous venez de vous résoudre à larguer au bout de trois (trop longues) années de vie communes.
Bien que vous l'ayez traité comme le vermisseau qu'il était (il vous faisait une scène dès que vous sortiez de la maison pendant plus de vingt secondes, mais vous l'avez retrouvé en train de chercher sa langue dans le fond de la gorge de cette saleté de Mandy !), vous avez le cœur brisé et vous passez vos journées à faire grimper les actions en bourse de Kleenex tout en répétant sans arrêt à votre meilleure copine Ginette à quel point vous êtes "trop malheureuuuuuuuuse !!".
Ce à quoi la douce et infantile Ginette se garde bien de vous répondre que si vous êtes à ce point "trop malheureuuuuuuuse" vous feriez mieux de vous bouger le popotin et d'oublier ce misérable "un de perdu" pour un "dix de retrouvés" qui n'attend que vous.

2.

Soudain c'est la rencontre !!! Sur un air de violon bien mielleux, vous séchez vos larmes de crocodile tandis qu'un bellâtre aussi aimable qu'une porte de prison fait son entrée dans le bar où vous venez de vous enfiler pas moins de six coca cola.
Vous ne voyez plus que lui, au point d'en oublier que là maintenant tout de suite, avec vos yeux rouges bouffis, votre petit filet de morve au coin du nez et vos joues rouges de hamster malade, vous êtes tout sauf sexy, et bien sûr, je ne mentionne pas les nombreuses peluches de mouchoir qui recouvrent votre pull en faux cachemire rose fushia.
Eh oui, malheureusement pour vous, il n'y a que dans les films qu'on peut passer des heures à larmoyer bêtement sans en payer physiquement les conséquences.

3.

Le bellâtre ne vous a même pas remarquée. En fait, vu votre look actuel, il ne vaut mieux pas qu'il vous remarque. Mais ça, vous vous en fichez, et malgré tous les bons conseils de votre copine Ginette, vous vous décidez enfin à aller vers ce dieu vivant (qui, soit dit en passant, dégage une telle froideur que même le Père Noël aurait attrapé un rhume rien qu'en le regardant).
Dans "Daredevil", le héros aveugle fait du gringue à la belle Elektra en lui demandant où est le miel et en lui faisant du pied avec sa canne blanche. Oui, sauf que ce petit plan très bien construit ne fonctionne évidemment qu'à condition d'être vraiment aveugle et d'avoir une canne blanche. Parce que le coup de chaussure dans le tibia ça fait mal, qu'en vous cassant la figure sur l'objet de vos passions, vous lui avez renversé son café sur sa belle veste à 300 euros et qu'en plus, ici, on ne donne pas de miel aux consommateurs... Bref, c'est un échec.

4.

Le bellâtre est parti, furieux, et en vous traitant de plein de choses pas forcément gentilles, sous les regards amusés et narquois des autres consommateurs.
Alors que vous êtes à deux doigts de vous planter une petite cuillère à café dans le cœur pour mettre un terme à cette humiliation totale, la super copine Ginette vient vous consoler et vous signaler accessoirement que votre téléphone sonne et que votre sonnerie "Scream" fait peur aux enfants.
C'est Seb. Vous répondez avec une voix de dromadaire malade. Tant pis, il s'en cogne, il veut vous revoir, il ne sera plus jaloux, il vous aime, youpi tagada ! Vous y croyez à moitié mais bon, au point où vous en êtes... Vous vous disputez avec Ginette qui vous traite de girouette facilement influençable (oh la vilaine jalouse !) et vous quittez le café pour courir dans les bras de Seb...
Qui est actuellement au bureau et a profité de ce que son patron ne regardait pas pour vous appeler. Bien sûr, en vous voyant débraillée et hystérique en train de rejouer la grande scène du II, le patron en question en conclut que vous êtes une toxicomane et vous n'avez d'autre choix que d'attendre l'élu de votre cœur en trépignant devant le bâtiment de son entreprise et en hurlant "je l'aime, je l'aime!".
Vous finissez par vous arrêter au bout de deux heures lorsqu'un policier mécontent vient vous signaler que vous faites du tapage sur la voie publique et que vous faites (une fois de plus) peur aux enfants.

5.

Seb est heureux de vous avoir à nouveau sous sa coupe, mais il a été moyennement ravi de devoir aller vous chercher au commissariat parce que vous avez mordu le policier (voir étape précédente).
Maintenant que tout est bien qui finit bien, il ne vous reste plus qu'à appeler Ginette. Votre bonne copine vous dit qu'elle en a marre d'être le faire-valoir stupide et trop gentille et qu'elle sort avec le bellâtre, puisqu'elle a eu la chance de le rencontrer dans la rue juste après votre départ et qu'ils ont décidé de fonder un club contre les bécasses de votre genre.
Mais vous êtes tellement heureuse que ça ne vous atteint pas. Maintenant, vous et Seb, vivrez heureux pour le restant de vos jours !

6.

Quel malheur !!! Cette rivale de Mandy, cette dinde peroxydée est de retour ! Et cette fois-ci, c'est pire que tout ! Elle bosse avec Seb et a bien l'intention de lui mettre le grappin dessus, que ça vous plaise ou non.
Et Seb ne tarde pas à retrouver ses vieux démons puisque vous le retrouvez à nouveau en train de faire de la spéléologie dans la gorge de Mandy. Brisée et trahie vous le quittez, rayez son numéro de votre liste et allez supplier Ginette de vous pardonner. Et comme Ginette est une super copine et que le bellâtre est un super copain, ils vous pardonnent volontiers. Bon, on peut aussi mettre ça sur le compte du dérèglement hormonal qui frappe Ginette depuis qu'elle est enceinte jusqu'aux yeux.

7.

Maintenant, vous vivez seule en appartement. Vous n'avez jamais recontacté Seb, et d'ailleurs, lui n'a jamais cherché à vous retrouver, puisqu'il a maintenant trois enfants avec Mandy qui a drôlement grossi du coup et ressemble plus à Moby Dick qu'à Jane Fonda.
Ginette et le bellâtre ont fini par rompre (le bellâtre était lui aussi un fervent adepte de la spéléologie et des peroxydées) et elle a la garde des jumeaux Barbie et Ken qui sont vraiment trop choux puisqu'ils sont tout le portrait de leur mère. Toutes les deux, vous envisagez de vous mettre en ménage et d'oublier définitivement les hommes.
Alors, elle est pas belle la vie ? Allez, on envoie la musique joyeuse et pétaradante du générique de fin!

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un Jules devenu zombie après les évènements du 21 décembre ?

La fin du monde a bel et bien eu lieu. Les survivants sont maintenant divisés en deux groupes: les zombies... et les autres. Par malheur, Jules fait partie du premier groupe. Il bave, il sent la mort, se décompose et laisse des lambeaux de chair partout

mariegrousset1

Comment expliquer la manière plutôt fantaisiste qu'ont les hommes de retourner leur veste dans certaines situations?

Parfois nos amis les hommes nous font bien rire... malgré eux le plus souvent d'ailleurs. Après mille et une belles paroles ils retournent leur veste, nous font la moue (et non l'amour) et, pire encore, osent nous faire culpabiliser! Mais comment expliq

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un feignant ?

Zzzzz... Lève toi paillasse !!! Hein ? Qui ? Qu'est-ce ? Zzzzzz... Définition d'un feignant : c'est lui qui dort mais c'est vous qu'il fatigue.

Chercher un article sur Comment fait-on