Comment reconnaître un parcours de concours de saut d'obstacles ?

 

par Nienna |

     
Comment reconnaître un parcours de concours de saut d'obstacles ?

Reconnaissance d'un parcours de CSO

En concours de saut d'obstacles (CSO), il faut enchainer dans un temps imparti une douzaine d'obstacles en moyenne. Or, une bonne reconnaissance est la clé d'un parcours sans faute, car elle ne permet pas seulement de mémoriser son parcours, elle aide également à savoir comment aborder chaque obstacle de la meilleure manière possible, c'est-à-dire sans faire de faute.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un cheval de CSO
  • Un parcours composé d'une douzaine d'obstacles, dont une ou deux combinaison(s)
  • Un bon cavalier avec une mémoire en état de marche

Étapes de réalisation

1.

La première reconnaissance permet dans un premier temps de visualiser le parcours, de connaître le positionnement de chaque obstacle par rapport au précédent. Il est donc important de regarder attentivement le numéro placé à droite de chaque obstacle, qui indique l'ordre de franchissement, et les fanions en indiquant le sens (le fanion rouge est toujours à droite, le blanc à gauche). Les combinaisons sont indiquées par une lettre (A et B pour un double, C pour un triple). Demandez éventuellement le plan au chef de piste.

2.

Lors de cette première reconnaissance, il faut analyser chaque obstacle individuellement, selon son profil (vertical, oxer, soubassements, couleur...), et dans ce qui le précède, c'est-à-dire l'abord. Si on a affaire à une ligne, il faut compter les foulées (une foulée = 3,50m environ, à adapter à son cheval) afin d'aborder le deuxième correctement. De même, il faut bien suivre à pied le tracé d'une courbe (encore plus d'une ligne courbe) pour aborder au mieux son obstacle.
Enfin, une bonne reconnaissance se fait en adaptant le parcours à son cheval, selon ce qui lui fait éventuellement peur (par exemple, s'il n'aime pas les soubassements, il faudra penser à particulièrement soigner ces obstacles-ci), selon s'il est plus à l'aise à main droite ou gauche...

3.

Cette première reconnaissance est suivie d'une deuxième plus rapide, qui permet de bien mémoriser son parcours (une erreur de parcours est sanctionnée d'une élimination si on saute le mauvais obstacle, ou au mieux de 4 points si on fait une volte !), les moins en confiance pourront observer quelques cavaliers afin d'être sûr de soi.

4.

Pour finir, si le barême et le type de concours le permet, il faut reconnaître le barrage éventuel (ou la partie chronométrée) de manière particulière. En effet, cette reconnaissance permet de chercher où gagner du temps, à quel endroit il est possible de grignoter quelques dixièmes en tournant plus court ou quel abord privilégier sur quel obstacle pour être sûr de faire le meilleur chrono !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous avez des problèmes de mémorisation et que vous avez la chance de passer à la fin, prenez le temps de regarder plusieurs cavaliers. Outre bien connaître le parcours, cela permet d'observer les éventuelles difficultés qui vous auraient échappé.

Une fois à cheval, sur le tour, vous devez regarder l'obstacle suivant dès le planer. Le regard est très important à l'obstacle, et permet de bien préparer sa courbe et donc son abord suivant.

Mise(s) en garde :

Une bonne reconnaissance doit s'adapter au cavalier et au cheval. Il vaut mieux donc bien connaître sa monture.

Il vaut mieux un parcours propre en prenant son temps que de risquer de faire des barres en prenant tous les risques et au pire en se faisant peur ainsi qu'à son cheval.

Commentaires

pauline6 | 22/04/2013  

Merci pour vos conseils moi j'ai de gros problèmes pour retenir mes parcours en Hunter mais j'ai trouvé plein de conseils.. Grâce au site d'Internet merci pour les tiens :)

Sur le même thème

Nanna

Comment monter à cheval ? Niveau galop 1.

Un cavalier qui a le niveau galop 1 connaît la base de l'équitation. Il sait monter et s'occuper de son cheval et connaît les règles élémentaires de sécurité.

chrys27

Comment faire partir mon cheval seul en ballade ?

Pour partir seul en balade à cheval, il est recommandé d'avoir un niveau confirmé, un bon sens de l'orientation, connaître les lieux (forêt, plage, campagne) mais aussi les chemins équestres balisés. Il est aussi important d'avoir confiance en son

stylo

Comment nourrir un cheval durant l'hiver ?

Nourrir son cheval l'été est assez simple. Cependant, il n'est pas toujours évident d'apporter la nourriture présentant les nutriments et vitamines nécessaires pour votre cheval durant les grands froids hivernaux. Si ce sujet vous intéresse et que v

Chercher un article sur Comment fait-on