Comment empêcher vos enfants de confondre la fiction et la réalité?

Comment empêcher vos enfants de confondre la fiction et la réalité?

Aider l'enfant délimiter la fiction

Harry Potter, Bartimeus, Bambi, Superman, Danny Fantôme, Toys Story... Nos enfants ne manquent pas de héros auxquels s'identifier. Mais comment les empêcher de confondre la fiction et la réalité?

Étapes de réalisation

1.

En voyant Martin, six ans, prendre le balai qui sert à faire le ménage après le repas et se précipiter dans sa chambre en bramant la musique de Harry Potter, vous paniquez légèrement et, mu par votre instinct de parent, vous lancez à sa poursuite, juste à temps pour éviter que votre cher petit se jette par la fenêtre en chevauchant ce qu'il croit être une version primitive du célèbre Nimbus 2000. Deux jours plus tard, c'est Camille, dix ans, qui se déhanche en plein supermarché et hurle à qui veut l'entendre qu'elle est la "célèbreeeeuh Hannah Montana!". Cette fois, vous comprenez que vos enfants adorés sont en train d'effacer la frontière qui sépare le rêve du réel. Et vous vous sentez un peu perdu.

2.

De même qu'on ne dit jamais à un enfant que le Père Noël est une invention visant à ce qu'il se tienne tranquille jusqu'au 25 décembre (à la question "Dis , le Père Noël, c'est du vrai ou du faux?", on répondra plutôt "Mon chéri, le Père Noël c'est comme la magie: c'est beau et ça fait rêver".), on ne dit jamais à un enfant d'arrêter de rêver. Les héros de dessins animés ou de livres permettent à nos enfants de se construire et d'avoir des ambitions. Le tout est bien sûr, de leur signifier de temps à autre que tout ça n'est que fantaisie.
Par exemple, en ce qui concerne le balai volant: laissez-le tomber de la fenêtre de la chambre de votre fils et expliquez-lui ce phénomène magique qu'on appelle "gravité". Expliquez-lui que les héros de fiction sont justement créés pour amuser et pour faire rêver mais qu'il ne faut en aucun cas les imiter car contrairement à eux, on n'a qu'une seule vie.
Vous savez, les enfants sont tout sauf stupides. Ils comprennent très bien ce qu'on leur explique, pour peu qu'on le fasse dans leur langage et sans brutalité. Une phrase me vient en tête: "La magie ça n'existe pas!" oui, vous avez deviné, c'est l'Oncle Vernon à Harry Potter. Cette phrase m'a choquée parce qu'elle montre clairement l'esprit buté de certains adultes qui ont oublié qu'ils avaient eux-même été des enfants.
Adoptez un esprit plus ouvert, vous verrez que vous aurez de meilleurs résultats.

3.

Encouragez vos enfants à fertiliser leur imagination, mais de temps à autre, emmenez les dans des musées, des lieux historiques, afin de leur permettre non seulement de garder un pied dans la réalité, mais également d'enrichir leur culture générale en découvrant des héros du monde réel comme Jean Moulin, Jeanne d'Arc...
Bref, tant de personnages historiques qui font l'admiration des petits et des grands et n'ont strictement rien à envier aux héros fictifs de notre imaginaire.

Sur le même thème

Rédacteur06

Construire une cabane avec des branches

La cabane construite avec des branches d’arbres ramassées çà et là a toujours un parfum d’enfance, réminiscence d'un temps où les soucis et les contraintes n’étaient pas celles du monde adulte. Le principe et la technique sont ancestraux. Ce

Tam

Comment savoir si votre enfant est atteint de dysphasie ?

Votre enfant a des difficultés dans l'apprentissage du langage. Plusieurs causes sont possibles : déficit de l'audition, dyslexie, déficience intellectuelle, trouble du comportement... Mais il est aussi possible qu'il soit atteint de dysphasie. Ce trou

nathdeco

Comment fabriquer un casque de chevalier?

Les enfants adorent se déguiser, vous avez dû vous en rendre compte autant que moi ! Alors si un jour ils veulent jouer aux preux chevaliers, voici comment fabriquer vous-même un casque de chevalier qui vous permettra de faire plaisir aux bambins sans

Chercher un article sur Comment fait-on