Comment respecter les choix de ses enfants sans forcément les approuver?

Nos enfants font parfois des choix qui ne nous plaisent pas mais leur conviennent parfaitement et les rendent heureux... Comment respecter ces choix sans pour autant les approuver?

Étapes de réalisation

1.

Vous l'aurez sûrement remarqué en tant que parent: quand nos enfants ont une idée en tête, ils ne l'ont pas ailleurs, et ça ne s'arrange pas forcement avec le temps. Une fois adultes, ils font leurs propres choix, ont leurs propres idées, et on n'est pas toujours d'accord. Son conjoint a l'air fourbe, son travail rapporte des queues de cerise... Il y a mille et une raison qui font qu'on n'approuve pas les choix de nos enfants. Mais tant que leurs choix ne leur pourrissent pas la vie, ne leur ruinent pas la santé et ne les emmènent pas en prison, avons-nous vraiment le droit de les empêcher d'être heureux? On apprend de ses erreurs. Si ils doivent se planter, ce sera pour mieux se relever.

2.

Respecter les choix de ses enfants sans les approuver ne veut pas dire être hypocrite. Lorsqu'ils étalent leur joie et leur impression d'avoir fait les bons choix, vous n'êtes pas obligé d'aller dans leur sens ni d'afficher un sourire faussement réjoui. Soyez content de les voir heureux et écoutez leur bonheur sans forcement y répondre de manière positive. Ainsi, vous évitez de vous parjurer et en même temps de leur faire de la peine. Néanmoins, si quelque chose cloche vraiment trop (ex: j'ai trouvé du télétravail, je gagnerais 9000 euros par mois mais en contrepartie, je dois payer 600 euros par jour pour une formation), n'hésitez pas à le lui dire. Mieux vaut une petite dispute qui ramène à la raison que de longues années de silence et de regrets.

3.

Vous êtes du genre "grande gueule" et vous avez l'habitude de dire les choses telles qu'elles sont? C'est une qualité mais aussi un défaut puisqu'en l’occurrence, vous risquez de vous mêler de choses qui ne vous regardent pas en fait. Alors prenez votre mal en patience, mettez votre langue dans un mouchoir de poche et taisez vous. Tant qu'il n'y a aucune raison valable (Sa copine ou son copain a des cheveux filasses qui ressemblent à de la bave de hamster et il ou elle n'a pas inventé l'eau chaude, et alors? Son travail rapporte moins que le votre, et alors? Vous êtes proprio et lui locataire, et alors?) d'ouvrir votre large bec, mieux vaut que vous le gardiez fermé. Comme vous le répétiez si bien lorsque vos enfants étaient petits:
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence alors tais-toi.

Sur le même thème

Rédacteur06

Construire une cabane avec des branches

La cabane construite avec des branches d’arbres ramassées çà et là a toujours un parfum d’enfance, réminiscence d'un temps où les soucis et les contraintes n’étaient pas celles du monde adulte. Le principe et la technique sont ancestraux. Ce

Tam

Comment savoir si votre enfant est atteint de dysphasie ?

Votre enfant a des difficultés dans l'apprentissage du langage. Plusieurs causes sont possibles : déficit de l'audition, dyslexie, déficience intellectuelle, trouble du comportement... Mais il est aussi possible qu'il soit atteint de dysphasie. Ce trou

nathdeco

Comment fabriquer un casque de chevalier?

Les enfants adorent se déguiser, vous avez dû vous en rendre compte autant que moi ! Alors si un jour ils veulent jouer aux preux chevaliers, voici comment fabriquer vous-même un casque de chevalier qui vous permettra de faire plaisir aux bambins sans

Chercher un article sur Comment fait-on