Comment bien s'occuper d'un Labrador retriever ?

 

par liliplume |

     

Capable de s'adapter à tous les styles de vie, le Labrador retriever est un chien amical qui a beaucoup de succès. Pouvant vivre en moyenne 13 ans, il ne demande qu'à faire plaisir à son maître. Voici quelques petits conseils pour vivre au mieux avec ce compagnon fidèle.

Étapes de réalisation

1.

Le caractère
C'est un chien qui aime se rendre utile et qui ferait n'importe quoi pour son maître. Il aime en général les gens et n'est pas un bon gardien.
C'est un chiot turbulent. Il se calme heureusement avec l'âge et une bonne éducation. Celle-ci doit commencer le plus tôt possible. Certains chiots peuvent se montrer craintifs. Équilibré et intelligent, il a besoin de la présence d'humains autour de lui. Il n'aime pas la solitude et veut en permanence être avec son maître.
Vis à vis de ses congénères, il n'est pas particulièrement agressif. Il peut s'entendre très bien avec des chats ou d'autres chiens à partir du moment ou il ne se sent pas en danger. Il est patient avec les enfants.
Chien de chasse à l'origine (gibier), il besoin de beaucoup bouger pour être heureux. De plus, ayant tendance à l'embonpoint, il doit faire de l'exercice pour être en bonne santé. Nager est nécessaire à son équilibre.

2.

La santé
Comme tous les grands chiens, il peut souffrir de dysplasies (hanche, épaule et coude) Cela touche principalement le mâle et 55% des chiens atteint développe de l'arthrose. Toujours dans le domaine articulaire, l'ostéophytose vertébrale atteint certains Labradors. Il s'agit d'une déformation de la colonne vertébrale. Les vertèbres prennent la forme de bec de perroquet et la colonne perd de sa souplesse. Elle devient douloureuse. Les signes apparaissent entre deux et trois ans. La douleur peut être supportable avec du repos. Si celle-ci est vraiment trop violente, seule l'euthanasie est envisageable.
Certains Labradors peuvent être touchés par l'épilepsie. Les premières crises convulsives apparaissent entre 5 mois et 5 ans. Le pronostic vital n'est pas engagé mais le propriétaire doit savoir qu'il s'agit d'une contrainte difficile.
La myasthénie touche de nombreux Labradors. Il s'agit de faiblesse musculaire, d'abord de l'arrière train. Puis cela se propage à l'ensemble du corps. C'est une pathologie qui affecte principalement les femelles. Il existe un traitement qui peut réussir à garder l'animal en forme.
L'entropion et l'ectropion peuvent également toucher l'œil du labrador (paupière qui se retourne vers l'intérieur ou l'extérieur de l'œil). Cela provoque de nombreuses irritations de l'œil. En cas grave, il est possible de recourir à la chirurgie. Le Labrador est sujet également à la cataracte (souvent associée à la dégénérescence des photorécepteurs) et à la dysplasie rétinienne. Le fond de l'œil présente des malformations des couches rétiniennes. Les cas graves peuvent conduire à la cécité.

3.

Le pelage
Un brossage deux fois par semaine est une bonne habitude. Le labrador perd beaucoup ses poils lors des mues (deux fois par an). Il faut alors l'étriller tous les jours.

Commentaires

lili33 | 21/10/2012  

ne jamai donner de chocolat a un labrador

Sur le même thème

Gadounette

Lutter contre le stress de son chien

Comme les humains, les chiens et les autres animaux de compagnie peuvent être stressés. Pour certains chiens, cela fait partie de leur tempérament. Pour d’autres, cela peut être dû à un traumatisme passé ou à une cause plus spécifique. Comment

Gadounette

Que faire si mon chien sent mauvais ?

Votre chien sent mauvais et embaume toute la maison ou la voiture. Comment y remédier ?

Gadounette

Que faire quand mon chien vomit ?

Mon chien a l’air en bonne santé. Pourtant il régurgite et/ou vomit assez souvent, est-ce grave, docteur ?

Chercher un article sur Comment fait-on