Comment reconnaître et lutter contre la marbrure nanifiante de la carotte ?

 

par emmy1 |

     
Comment reconnaître et lutter contre la marbrure nanifiante de la carotte ?

La marbrure nanifiante de la carotte est une maladie provoquée par un virus, qui frappe essentiellement les carottes mais aussi le persil. Les parties touchées sont les feuilles, les racines et les tiges de la plante, particulièrement en été, car le virus est essentiellement véhiculé par les pucerons. Voici les signes de cette maladie et comment l’éliminer.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un insecticide qui lutte particulièrement contre les pucerons
  • Du purin d’ortie ou de fougère

Étapes de réalisation

1.

En général, le virus qui induit la marbrure nanifiante attaque de pair avec un autre virus, celui du feuillage rouge de la carotte. Tous deux véhiculés par les pucerons, ces virus provoquent une carence en magnésium, ce qui entraîne une décoloration du feuillage.

2.

Les carottes frappées par cette maladie voient leurs feuilles devenir jaunes et roses, et se déforment. Le feuillage ainsi que les pétioles se rabougrissent, et l’extrémité des racines meurt en dépérissant petit à petit. A terme, la carotte est complètement flétrie et elle n’est plus comestible.

3.

Tout d’abord, il faut débarrasser le sol de tous les insectes suceurs et piqueurs, et notamment des pucerons, car ce sont eux qui véhiculent le virus de la maladie. C’est le meilleur moyen de prévention.

4.

Il faut ensuite fertiliser le sol, en introduisant soit du purin d’ortie, soit du purin de fougère. D’autre part, si le terrain est occupé par des coccinelles, il ne faut pas les chasser : elles dévorent mieux que tout les pucerons.

5.

Si les plantes sont atteintes par la maladie et qu’elles n’ont pas pu être sauvées, la seule solution est de tout arracher et de détruire celles qui sont contaminées afin de stopper la propagation du virus.

Chercher un article sur Comment fait-on