Comment faire une B.D ?

 

par Somb' |

     
Comment faire une B.D ?

composer une planche de B.D

Une planche de bande dessinée se compose de plusieurs cases. Celles-ci doivent être traitées comme un tout et non pas individuellement. En effet, l'œil les verra d'abord ensemble avant de s'intéresser à chacune séparément.

Il est donc important de savoir comment organiser ses cases de façon cohérente pour obtenir une bonne planche de BD.

Étapes de réalisation

1.

A moins d'être trop restreint par le nombre de pages, un changement de lieu ne devrait pas se faire à l'intérieur d'une même planche de bande dessinée mais plutôt de l'une à l'autre, une planche serait alors entièrement consacrée à un lieu défini (ou ensemble de lieux, par exemple si vous décrivez une ville en vous déplaçant à l'intérieur).
L'introduction à un nouveau lieu est meilleure si l'on commence la planche par une grande case panoramique et descriptive.
De plus, tâchez de créer une ambiance propre à votre planche, que ce soit par les couleurs ou par le ton de votre histoire.

2.

Comment faire une B.D ?

N'oubliez jamais lorsque vous placez vos cases que l'ordre de lecture doit rester évident. En France, nous lisons en priorité ce qui est en haut, en circulant ensuite de gauche à droite. Pour cette raison, il vaut mieux séparer d'abord votre planche en quelques bandes horizontales (généralement 3 ou 4 selon la taille moyenne des cases).
Une fois que c'est fait, vous pouvez librement choisir vos séparations verticales d'une bande à l'autre. Il est possible de séparer deux cases horizontalement sur une même bande mais dans ce cas là, préférez le faire en fin de bande, cela sera plus confortable à lire.

3.

Essayez de ne pas obtenir une planche trop monotone. Si l'action se fait par le dialogue, préférez montrer différents éléments de la scène plutôt que de juste dessiner à tour de rôle chaque interlocuteur. Si l'action est par contre plus dynamique, restez centré dessus mais variez les angles de vues et les plans, cela contribuera à la rendre plus intéressante.

4.

La fin de votre planche doit toujours être travaillée. S'il s'agit de la fin de votre scène, il doit s'agir d'une conclusion. Si au contraire votre scène continue dans la planche suivante, essayez d'introduire un autre type de chute (par exemple humoristique) ou encore de créer un effet de suspense (ça peut être une réplique qui attend une réponse, un intérêt soudain pour un détail de la scène, ou bien l'introduction d'un élément nouveau...).

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Il est possible de jouer également avec le blanc de votre page. En laissant beaucoup d'espace entre deux cases, cela peut illustrer une longue ellipse temporelle. Cette technique est par exemple utile dans le cas où vous voulez faire comprendre au lecteur qu'une action se déroule mais que vous préférez lui cacher le détail pour le moment.

De la même manière, vous pouvez dessiner un élément sans pour autant qu'il soit dans une case, cela lui donnera un aspect un peu intemporel, comme s'il était impossible de définir exactement quand il a eu lieu.

Ajouter un commentaire 

Commentaires

pamlights | 20/07/2013  

jai presque rien compris

Sur le même thème

liliplume

Comment analyser un tableau ?

Un tableau se regarde mais se comprend également. Pour les étudiants en Histoire de l'Art ou les passionnés d'art, l'analyse d'un tableau permet de comprendre, l'œuvre, mais aussi le peintre et son époque. Voici donc un système pour analyser au mieu

Somb'

Comment écrire un manga ?

Écrire un manga est un peu différent d'écrire une bande dessinée car leurs spécificités ne sont pas tout à fait les mêmes. Ici, je ne vais pas tant parler des caractéristiques graphiques des mangas mais plutôt de celles du scénario.

Fabrice MVondo

Comment peindre un paysage ?

Beaucoup d'amateurs de peinture tentent de peindre des paysages mais ils oublient de leur donner vie. Le principal problème vient généralement de l'éclairage.Les conseils ci-dessous aident à remédier à ce problème.

Chercher un article sur Comment fait-on