Comment cultiver un cerisier à partir des noyaux de cerise ?

 

par alekhine |

     
Comment cultiver un cerisier à partir des noyaux de cerise ?

Cultiver son propre cerisier

Cultiver un cerisier à partir des noyaux peut être un projet intéressant pour toute la famille. C'est une expérience amusante, car si vous voulez aller vite, il vous suffit d'acheter un arbre tout fait. Mais alors, où est le plaisir ?

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Des cerises
  • De l'eau
  • Des serviettes en papier
  • Des sacs plastique
  • Du terreau

Étapes de réalisation

1.

Mangez des cerises locales : il est préférable d'obtenir les noyaux d'un arbre connu de votre région.

Procurez-vous les sur un marché, ou achetez-les à un voisin qui possède un cerisier.

2.

Nettoyez les noyaux consciencieusement.
Assurez-vous de bien retirer toutes les saletés de vos noyaux.

3.

Faites sécher vos noyaux.
Placez-les ensuite sur du papier absorbant. Il est important de bien laisser sécher l'ensemble, plusieurs jours.

Mettez bien l'ensemble hors de portée des enfants ou même des animaux domestiques de la maison.
Il s'en trouvera toujours un qui voudra jouer avec... ne leur laissez donc pas les noyaux sous les yeux !

4.

Il est temps, maintenant, de les faire tremper.
Placez les noyaux dans un verre d'eau, pendant deux jours.

Changez l'eau chaque jour pour diminuer les chances de moisissures à la surface.
Vous allez ainsi les ramollir.

5.

Réfrigérez les noyaux.
Placez-les dans une serviette en papier humide.
Pliez l'ensemble, afin de faire comme un sac, et placez le tout au réfrigérateur pendant 120 jours (4 mois).

Il s'agit d'un processus appelé la "stratification".
Maintenez la serviette humide, mais pas trempée.

6.

Au bout des 120 jours, il est temps de planter ! Utilisez des pots, et pensez au drainage de l'ensemble.
Couvrez et assurez-vous que l'ensemble dispose bien d'eau.

Placez-les dans un endroit ensoleillé.

7.

Surveillez les germes.
Tout ceci peut prendre jusqu'à un an.

Une fois que votre plant atteint une certaine hauteur, vous allez le transplanter à l'extérieur.

8.

Plantez votre arbre à cerises.
Le mieux est une plantation au printemps ou en automne.

Creusez un trou assez large, et remblayiez en mettant de l'engrais de qualité.
Pensez toujours à bien arroser, ou tous vos efforts seront vains !

Vous aurez ensuite le plaisir d'avoir "votre" propre cerisier.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Marquez sur un calendrier les étapes de la stratification.

Mise(s) en garde :

Faites attention, au début, avec votre tondeuse à gazon. Vous pourriez avoir tendance à oublier ce que vous avez planté.

Conservez bien une certaine distance entre vos arbres, ils ont besoin de place pour s'épanouir...

Ajouter un commentaire 

Commentaires

rfr | 17/09/2014  

jejzjejejejejejjejejejejjejejejejjejejejejejejejejejeudi

rfr | 17/09/2014  

**********************************************@free.com

rfr | 17/09/2014  

*******@gmail.com

rfr | 17/09/2014  

*******@gmail.com

rfr | 17/09/2014  

cvbn@ioy
Lire la suite des commentaires sur le forum

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, fer, magnésium et calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on