Comment choisir un isolant naturel ?

 

par Plumette1 |

     

L’isolation thermique de votre habitation est une obligation. Dans ce cadre, vous êtes tenus de respecter des réglementations strictes. Vous pouvez opter pour les isolants naturels. Découvrez les avantages et les inconvénients des isolants naturels afin de mieux choisir.

Étapes de réalisation

1.

La laine de lin s’utilise pour isoler des murs ou des toits. Cet isolant présente l’avantage de ne pas dégager d’odeur particulière et ne contient aucun principe liant. Il permet d’ajuster la température mais aussi l’humidité. Son coefficient de conductivité thermique est très intéressant et possède une forte capacité d’absorption d’eau.

2.

La laine de chanvre peut être utilisée pour isoler les murs, les combles, la toiture ainsi que le sol. Vous opterez de préférence pour la laine de chanvre issue de plantes provenant de l’agriculture bio. Ce type d’isolant naturel est un bon isolant sonore. On peut y faire appel pour isoler des rigueurs climatiques (froid ou chaleur). On l’apprécie pour sa résistance aux incendies et à l’écrasement. L’inconvénient de cet isolant thermique est sa grosse consommation d’eau.

3.

La laine de mouton ne dégage pas d’odeur particulière. On peut l’utiliser pour assurer l’isolation du plancher, de la toiture et des murs. Cet isolant résiste bien au feu et s’enflamme très difficilement. C’est un excellent régulateur d’humidité qui peut absorber un tiers de son poids sans être mouillé et en préserver ses capacités d’isolation. C’est un isolant malléable qui s’adapte bien aux irrégularités de certaines structures. Son point faible est que la laine de mouton peut être traité avec un produit antimite qui est légèrement toxique pour les animaux à sang chaud.

4.

La laine de coton permet d’isoler du bruit mais aussi de la chaleur ou du froid. Vous pouvez l’installer sur le sol ou sur le toit. L’efficacité de l’isolation est due à la capacité de la laine de coton de stocker de l’air et d’évacuer la condensation. Pour ce qui est des points faibles, cet isolant est onéreux et l’obtention du coton est source de pollution.

Sur le même thème

CFO Conseil

Comment répandre un isolant en vrac

Poser de l’isolant en vrac par épandage manuel consiste à répandre les flocons d’isolant dans des endroits parfois inaccessibles, en isolation unique ou en complément d’une autre isolation.

CFO Conseil

Comment poser des rouleaux d’isolants entre des solives

La pose de rouleaux d’isolants fait partie des principaux travaux d’isolation. Les matériaux isolants conditionnés sont prêts à dérouler. L'isolation entre les solives n'exige pas de compétences particulières mais de la patience et de la pruden

bienvenat

Comment enlever les traces d'humidité et de chaleur sur un mur ?

Les traces d'humidité et de chaleur sont fréquentes sur les murs. Il faut dire que ces traces détériorent le mur et ternissent son embellissement. C'est la raison pour laquelle, il faut les enlever au plus vite. Cette tâche n'est pas seulement réser

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Isolation