Comment planter un pommier ?

 

par Plumette1 |

     
Comment planter un pommier ?

Le pommier est un arbre fruitier que vous pouvez adopter facilement dans votre jardin. Pour récolter des savoureuses pommes, vous devez respecter certaines règles. Voici quelques conseils pour réussir la culture d’un pommier.

Étapes de réalisation

1.

Le pommier est un arbre fruitier peu exigeant. Il se développe mieux dans un sol profond, riche et bien drainé.

2.

La plantation du pommier s’effectue de préférence pendant l’automne. L’arbre pourra ainsi s’enraciner pendant la saison hivernale. La mise en terre peut aussi être effectuée au printemps, après que le risque de gel soit passé mais aussi en été lorsqu’il ne fait pas trop chaud.

3.

En cultivant le pommier, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’un arbre autofertile. De ce fait, il faut planter au minimum deux arbres pour pouvoir récolter des fruits. Concrètement, il faut planter deux variétés compatibles (deux pommiers pollinisateurs ou un pommier autofertile et un pommier pollinisateur).

4.

Concernant la plantation proprement dite, on choisira un emplacement profitant d’une bonne exposition au soleil. Un endroit à mi-ombre fait également l’affaire. Celui-ci doit être à l’abri des vents. Si vous allez planter deux pommiers ou plus, il faut prévoir une distance d’une dizaine de mètres entre les plants.

5.

Faites un trou large de soixante centimètres et profond de quatre-vingt-dix centimètres. Débarrassez-vous des débris, des pierres et des mauvaises herbes. Vous devez ensuite ameublir la terre à une profondeur de vingt centimètres puis disposer du gravier ou du sable. Pendant ce temps, la terre qui a été retirée pour former le trou sera mélangée avec du compost.

6.

Vient le moment de mettre le plant de pommier en terre. Les extrémités des racines doivent être sectionnées. Celles-ci seront ensuite plongée dans du pralin. Avant de placer le plant dans le trou, plantez-y un tuteur d’une longueur minimum d’un mètre cinquante. Installez maintenant le plant de pommier puis recouvrez bien les racines avec la terre précédemment enrichie avec du compost. Faites un arrosage généreux avant de tasser la terre autour du pied du plant. Terminez en attachant ce dernier au tuteur.

7.

Si l’on s’intéresse à l’entretien du pommier, cet arbre doit être taillé après le repos végétatif. Ce, afin de favoriser la fructification.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on