Comment avoir un beau quartz rose dans sa collection ?

 

par liliplume |

     

Le quartz rose est une pierre très répandue. Tout bon collectionneur en a un spécimen dans sa collection. Mais tous ne se valent pas. Voici donc quelques informations pour savoir si votre exemplaire (ou si celui que vous convoitez) donnera de la valeur à votre collection.

Étapes de réalisation

1.

La pierre
Le quartz rose, comme toutes les variétés de quartz n’est une pierre fragile. La manipulation est de ce fait facile et si l’on ne donne pas de coups violents (ou des chutes), votre spécimen durera de longues années sans s’abîmer. La rose se présente sous deux formes : massive ou cristallisée. La première est très répandue, contrairement à la seconde.

2.

La recherche de spécimens
Comme il a déjà été dit, le quartz rose massif est très répandu et possède peu de valeur. On trouve des gisements un peu partout dans le monde. Même les exemplaires alpins ne valent pas grand-chose. Le collectionneur devra chercher les masses les mieux colorées, voir avec des reflets lavande.
Il en est tout autrement du quartz rose cristallisé. Celui-ci n’a pour le moment été fournit que par trois gîtes : dans le Maine et en Californie pour les Etats-Unis et au Brésil (Minas Gerais). Les cristaux qui proviennent de ces gîtes sont particulièrement recherchés et donc cher. Mais la beauté de la pierre en vaut la peine. Ce ne sont pas des spécimens que l’on trouve facilement. Il est possible de trouver de bons minéraux sur les bourses ou dans les boutiques spécialisées en minéraux brésiliens.
D’autres gisements européens fournissent des spécimens de moindre qualité : République tchèque, Allemagne, Suisse. La cristallisation, pour ces gîtes, n’est pas très nette.

3.

Sur l’étagère
Minéral dur, le quartz rose ne pose pas de problème pour le nettoyage. De l’eau minéralisée ou des acides dilués (sauf l’acide fluorhydrique) peuvent être utilisés. Les pièces massives se dépoussièrent facilement. Elles ne craignent pas la lumière.
Par contre les cristaux, eux, peuvent être instables sous une forte luminosité. Dans ce cas, ils palissent. Il vaut mieux donc les protéger dans une boîte. La forme des cristaux fait qu’il vous faudra une petite brosse pour retirer la poussière.

Sur le même thème

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de bismuth natif dans sa collection ?

Le bismuth est rare sur le globe. Même s’il présente de belles irisations, on le trouve assez peu dans les collections. Si vous désirez acquérir ce minéral, voici quelques informations utiles pour obtenir le meilleur spécimen.

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de chrysocolle dans sa collection ?

La chrysocolle est un minéral que l’on peut facilement trouver sur le marché minéralogique. Sa belle couleur bleu-vert est appréciée des collectionneurs. Si vous désirez compléter votre collection avec ce minéral, voici quelques informations uti

Chercher un article sur Comment fait-on