Comment avoir un beau cuivre natif dans sa collection ?

 

par liliplume |

     
Comment avoir un beau cuivre natif dans sa collection ?

Le cuivre a été l’un de premiers métaux découvert et utilisé par l’homme. C’est un minéral assez commun. Il est recherché par les collectionneurs pour ses cristaux. Il peut se présenter sous forme de cuves ou d’octaèdres. Voici quelques conseils pour obtenir la meilleure pièce.

Étapes de réalisation

1.

La pierre
Le cuivre est malléable et coupant. Trop de manipulations peuvent déformer le minéral. On peut le trouver en copeaux, en fils ou encore en dendrites. Plus rarement, le cuivre se trouve sous forme de cristaux, pièces naturellement très recherchées par les collectionneurs.

2.

La recherche de spécimens
Les Etats Unis sont de grands fournisseurs de cuivre. Le district du Lac Supérieur produit de très beaux cristaux octaédriques ou dodécaédriques. Les pièces ne dépassent que très rarement le centimètre. Ces pièces, souvent associées à la calcite, sont très recherchées et naturellement très chères. Récemment, l’Oural a produit des cristaux similaires, un peu moins chers.
L’Arizona a produit de magnifiques cristaux arborescents. Ceux-ci sont très rares et très prisés. Ce sont les meilleurs spécimens connus de cuivre. On le trouve principalement dans les bourses minéralogiques.
Mais tous les cuivres américains ne se valent pas. Ceux du Michigan sont très communs et se trouvent à bas prix.
La France a produit de bons spécimens massifs (Saint-Véran dans les Hautes-Alpes et Burc en Aveyron) qui se trouvent uniquement dans les bourses, principalement par le système d’échange.

3.

Sur l’étagère
Le cuivre est soluble dans l’acide nitrique. Pour le nettoyage, il faut utiliser de l’eau distillée qui n’abîme pas le cuivre si on sèche bien le minéral après.
La manipulation du cuivre devra se faire de manière délicate pour ne pas le déformer.
Il s’oxyde assez rapidement à l’air. Même les pièces bien protégées subissent cet aléa. Les belles pièces ne perdent pas totalement leur valeur, même oxydées.
Pour enlever la poussière, utilisez une brosse souple.

Sur le même thème

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de bismuth natif dans sa collection ?

Le bismuth est rare sur le globe. Même s’il présente de belles irisations, on le trouve assez peu dans les collections. Si vous désirez acquérir ce minéral, voici quelques informations utiles pour obtenir le meilleur spécimen.

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de chrysocolle dans sa collection ?

La chrysocolle est un minéral que l’on peut facilement trouver sur le marché minéralogique. Sa belle couleur bleu-vert est appréciée des collectionneurs. Si vous désirez compléter votre collection avec ce minéral, voici quelques informations uti

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Collection